Pages Navigation Menu

Arequipa, la ville blanche

Arequipa, la ville blanche

2ème étape au Pérou après le lac Titicaca, qui ne m’aura pas laissé une impression aussi sublime que du côté Bolivien. Peut-être était-ce l’humeur du moment ? Ou je deviendrais vraiment trop difficile ? Direction désormais Arequipa, au pied du volcan Misti et surnommée « la ville blanche » par son architecture coloniale.
Après avoir pris le bus de Puno hier en fin d’après-midi, je suis arrivé à Arequipa tard dans la soirée. Rituel habituel : trouver un taxi pour m’amener à un hostel (le terminal de bus était cette fois trop loin pour s’y rendre à pied).
J’ai une chambre pour moi tout seul, grand luxe, mais je pense que je vais en changer car avec un carreau cassé, il y fait vite froid surtout la nuit !!!

 

J’ai prévu de passer 2 jours ici, le temps de visiter un peu et préparer l’excursion au canyon de Colca dans les environs. Je me lève donc tranquillement et commence à arpenter la ville un peu tard.
Je commence à faire un peu le tour des agences voir ce qu’ils proposent pour le canyon, sachant qu’il y a de grandes chances pour que je le fasse seul cette fois. J’ai déjà donné pour le tour organisé sur les îles, ça suffit ! Besoin de liberté !
Comme dans chaque ville des Andes, je me dirige naturellement vers le centre ç savoir la place des armes, très jolie, avec ces bâtiments de style colonial en arcades, et son imposante église. Toujours très aérée, cette place est le rendez-vous des familles en balade :

2014/01/Arequipa_89
 
2014/01/Arequipa_88
 
2014/01/Arequipa_87
 
2014/01/Arequipa_86
 
2014/01/Arequipa_85
 
2014/01/Arequipa_83
 
2014/01/Arequipa_82
 
2014/01/Arequipa_80
 
2014/01/Arequipa_79
 
2014/01/Arequipa_78
 
2014/01/Arequipa_77
 
2014/01/Arequipa_76
 

Bien sûr, dans une des rues commerçantes, même dans une belle ville Péruvienne, les mastodontes américains sont présents, hallucinant ! Et je m’étonne aussi toujours dans les magasins de hifi des tailles et du look monstrueux de leurs enceintes. Plus c’est gros, moche avec plein de couleurs, mieux c’est !

2014/01/Arequipa_73
 
2014/01/Arequipa_72
 

Je repasse à l’hostel en fin de journée, histoire de profiter des derniers rayons du soleil depuis la terrasse, d’où on jouit d’une belle vue sur le très beau volcan Misti.
J’avais prévu dans mon planning établi avant le départ soit l’ascension de ce volcan, soit sa descente en VTT. Mais je vais le zapper finalement, faute de temps et puis j’ai l’impression d’avoir déjà bien donné en matière de montagnes et volcans, pas de regrets donc !

Je ressors à la nuit tombée pour finir la journée par une visite rapide de l’intérieur de la cathédrale et  la place des Armes de nuit. L’éclairage jaunâtre met très bien en valeur les églises et les arcades, ce qui redore grandement l’image faussée du Pérou débutée avec cette 1ère ville de Puno.

2014/01/Arequipa_71
 

2014/01/Arequipa_70
 

2014/01/Arequipa_69
 
2014/01/Arequipa_68
 
2014/01/Arequipa_67
 
2014/01/Arequipa_65
 
2014/01/Arequipa_64
 
2014/01/Arequipa_63
 
2014/01/Arequipa_62
 
2014/01/Arequipa_61
 

 

Et j’aime toujours l’ambiance détendue qui règne dans ces villes car malgré un peu de circulation autour de la place, ça ne dérange en rien les policières qui discutent tranquillement entre elles, j’adore 🙂

J’en profite pour jeter un coup d’œil aux belles boutiques vendant des vêtements en alpagua dans quelques belles rues piétonnières et pavées.

Les vêtements sont vraiment beaux, que ce soit des pulls ou des écharpes, et surtout à des tarifs qui n’ont rien à voir avec ce qu’on peut trouver sur Paris. Cela fait envie mais je n’ai ni l’argent ni la place d’en acheter, le problème est réglé ! Pour une prochaine fois, lors d’un voyage plus « classique » ?!

2014/01/Arequipa_59
 
2014/01/Arequipa_75
 
2014/01/Arequipa_74
 

Je rentre doucement à mon hostel, j’ai une nouvelle chambre plus grande, toujours seul, et sans trou à la fenêtre surtout ! C’est parfait. Il faut dire que j’ai choisi un hostel assez tranquille, sans trop de vas-et-vient, et pas un « party hostel » comme il y en a plusieurs ici. J’avais envie de calme et repos seul, ça m’allait donc mieux.
Demain, je continue la visite de quelques lieux emblématiques de la ville, je vais condenser toutes les infos récoltées dans les agences et me préparer doucement pour le canyon de Colca que j’enchaîne dans la foulée.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *