Pages Navigation Menu

Laguna Négra (part. II) : des points de vue vertigineux et de belles montées d’adrénaline !

Laguna Négra (part. II) : des points de vue vertigineux et de belles montées d’adrénaline !

2ème journée de cette randonnée autour du Laguna Negra. Nous sommes au refuge du même nom et l’objectif du jour est de continuer cette boucle et de redescendre directement au lac principal Nahuel Huapi, au niveau du Circuito Chico (la boucle que j’ai effectuée en vélo il y a 2 jours).

La nuit en refuge s’est bien déroulée, il fait un peu froid au réveil, seulement quelques petits degrés dans le dortoir et pas beaucoup plus dans la pièce principale.
Après un bon chocolat chaud, vérifions la météo. Le temps est toujours bien couvert, on décide quand même de continuer tant qu’on pourra (j’avais rencontré il y a quelques jours dans mon hostel des jeunes qui revenaient d’une autre rando dans le coin et qui avaient du rentrer à cause de la neige et du vent).

 

Il faudra simplement faire bien attention après avoir passé le lac Negra, le chemin n’est apparemment pas évident à trouver par un temps nuageux.

On part vers 9h, la journée devrait être assez longue. Les cartes indiquent bien au moins 8h de marche, il ne faudra pas trop traîner. Normalement, on peut choisir d’effectuer cette boucle en 2 ou 3 jours avec une autre nuit en refuge. Mais il n’est pas certain que le suivant soit ouvert, on arrive hors saison et même celui du lac Negra devrait fermer dans une semaine. On est juste à temps !

1ère surprise : il nous faut beaucoup plus de temps que prévu pour faire tout le tour du lac Negra. Entre 1h et 1h30, la faute à la neige beaucoup plus présente ici et qui ralentit pas mal. Sans compter quelques mini-escalades sur lesquelles Dino n’est pas super à l’aise. Le point de vue de l’autre côté du lac sur le refuge est très beau :

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_116
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_114
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_113
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_111
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_110
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_109
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_107
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_105
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_102
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_100
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_104
 

 

Arrivés (enfin) de l’autre côté du lac, on entame une 1ère montée de col, toute en caillasses. Ca me rappelle un peu le passage « Gardner » sur le Torres del Paine, où j’avais un peu souffert. Mais ici, la grosse différence est que j’ai un sac d’un poids normal et aucune difficulté à avancer. Ça change tout !

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_98
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_97
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_95
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_93
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_92
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_91
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_90
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_88
 

 

Une fois à mi-chemin du sommet, on marque une petite hésitation sur la suite. Ce n’est effectivement pas évident et si on se trompe, on redescend carrément dans une autre vallée. Sûrs de nous, on continuera finalement sur une belle crête bien balayée par le vent.

Vu d’en bas, évoluer sur cette crête jusqu’au sommet parait impressionnant mais une fois qu’on y est, ça l’est tout de suite un peu moins. C’était la 1ère grosse montée de la journée et quelque soit la difficulté, on est toujours heureux d’arriver en haut et se régaler de la vue sur les montagnes aux alentours.

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_87
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_85
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_84
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_83
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_81
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_80
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_79
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_77
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_76
 

 

Maintenant qu’on est tout en haut d’un col, il nous faut redescendre dans la vallée suivante…pour ensuite remonter un autre col plus loin ! Le ciel bleu fait son apparition, c’est un peu plus agréable. Pas de difficulté à la descente qui n’est pas trop abrupte, quelques traces de neige et de beaux arbres au style un peu japonais.

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_74
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_71
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_70
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_66
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_65
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_64
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_62
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_61
 

 

Mais ça y est, après avoir fait un bon casse-croûte dans la vallée, il faut se remettre au boulot et ré-attaquer un nouveau col qui a l’air un peu plus tendu. Avec Ruth, on cherche déjà un peu la voie qui n’est pas clairement indiquée.
Encore une fois, vu du dessous, cela parait très impressionnant lorsqu’on est face à une belle paroi verticale. On se demande vraiment où il faut évoluer pour arriver au sommet.

Cela parait plus de l’escalade que de la marche. Eh bien, je ne suis pas trop loin de la vérité.
Une fois engagé sur le bon chemin, la difficulté est vraiment d’un niveau supérieur, surtout avec une bonne couche de neige. Le timing est un peu serré, il nous faudrait passer ce col en 1h…on mettra au moins 2h30 !

Avec Ruth, on avance ensemble en avant, tandis que Dino galère un peu derrière. En se retournant et en voyant la pente, au moins 45° sans exagérer, on se dit que cette voie est quand même bien « touchy » et quelques passages même un peu dangereux : entre les rochers glissants, la neige jusqu’aux genoux, on a vite fait de déraper.
On est même obligés d’escalader le long d’une paroi. Et malgré la difficulté croissante, si Dino a du mal à grimper, Ruth et moi on s’amuse bien, une petite touche d’adrénaline en bonus 🙂
Par rapport à El Chalten ou le Torres, je dirais que c’est complètement d’un autre niveau !!!

Même si cela parait plus impressionnant en vrai, quelques photos et vidéos pour en donner un petit aperçu :

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_60
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_59
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_57
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_53
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_51
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_50
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_49
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_47
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_46
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_45
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_44
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_43
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_42
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_41
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_40
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_39
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_37
 



 

Mais voilà, après une montée vraiment difficile, la récompense est là !!! Le bonheur 🙂

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_36
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_35
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_33
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_32
 

 

Cette fois-ci, nous somme bien sur le dernier pic avant une dernière descente sur l’autre versant. On voit même le lac Nahuel Huapi au loin.
On croise 3 jeunes dans l’autre sens équipés en petites baskets. Vu l’ascension que l’on vient de faire, on les prévient gentiment que la faire pour eux en descente avec cette équipement est très très tendu…

Mais pour nous aussi, finalement, la dernière descente n’est pas de tout repos. La pente est aussi très très raide et c’est loin d’être simple, toujours avec des passages très enneigés.

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_28
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_27
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_25
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_24
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_23
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_21
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_19
 

 

Toujours comme pour la montée, Ruth et moi sommes bien devant, Dino a plus d’appréhension pour la descente. On aperçoit au loin le refuge Lopez, fermé, avant la descente finale au lac.
A partir de ce point, il ne devrait vraiment rester qu’1 bonne heure. Ce ne serait pas trop mal car il est déjà plus de 17h et on a pas encore atteint ce refuge, bien en contrebas.
La descente est très longue, presque autant que la montée car on avance à tous petits pas et c’est presque plus impressionnant dans ce sens, on a l’impression d’évoluer complètement à la verticale.

2013/06/Bariloche-LagunaNegra_16
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_15
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_14
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_13
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_12
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_10
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_09
 
2013/06/Bariloche-LagunaNegra_07
 

 

Passé enfin le refuge, la toute dernière partie se fait en forêt. Il est déjà plus de 19h, la lumière faiblit progressivement, et encore plus sous les arbres.
On finira finalement un peu tard, vers 20h, avec les lampes frontales sur la fin de cette ballade. 11h de marche aujourd’hui, pas mal ?!
Mais ce n’est pas fini ! Nous sommes encore à 15km de la ville et la difficulté va être de trouver un moyen de transport, la tournée des bus est peut-être déjà terminée sur cette portion de route du « Circuito Chico ».

Après avoir un peu erré sur la route et tenté de faire du stop, on s’arrête demander des renseignements à la 1ère maison venue. Et coup de bol, le bus qui doit passer peut-être toutes les heures arrive à point venue. Il tombe vraiment bien car on commence à être bien fatigués, on s’imaginait déjà des plans galères pour rentrer en ville.

 

Et une fois arrivé à bon port, on peut se féliciter de ce beau trek autour d’une bière fraîche et d’une bonne pizza 🙂

 

Conclusion

Quels moments incroyables on aura vécu aujourd’hui sur cette dernière ascension !!! Avec Ruth, on s’est vraiment demandé ce qu’on faisait là sur cette pente vertigineuse (pour nous pauvres amateurs de montagne), à moitié enfoncés dans la neige ! Mais ce fut une grande journée d’excitation, quelques sensations fortes, un peu d’appréhension et beaucoup de bonheur. Bref, une belle petite aventure qui me restera en mémoire 😉

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *