Pages Navigation Menu

Caleta Tortel, le piège mortel !!!

Caleta Tortel, le piège mortel !!!

Souvenez vous : il y a 2 jours, j’étais à Villa O’Higgins avec Tom & Riad, la ville au bout de la Carreta Austral. Nous sommes remontés hier un peu au Nord à Cochrane, entre autre pour récupérer de l’argent. Comme nous sommes un peu masos, au lieu de continuer la remontée au Nord, on repart directement au Sud à Celata Tortel, un village de pêcheurs à un autre bout de la route Carreta Austral. Début de la galère…on l’aurait pas un peu cherché ?!

4h de bus pour nous y rendre. On a prévu d’y rester la journée et de reprendre le bus quotidien demain en début d’après-midi. Une petite étape tranquille normalement. On part un peu en retard, mais ça c’est habituel. Ah si, petite précision : au Chili, ils n’ont pas l’habitude de couper le moteur à l’arrêt. Non, ils préfèrent le laisser tourner comme ce matin pendant plus de 30 minutes, le temps de charger toutes les valises. Super écolo !

2013/05/Cochrane_07
  2013/05/Cochrane_06
  2013/05/Cochrane_05
 

2013/05/Cochrane_04
 
2013/05/Cochrane_03
 

2013/05/Cochrane_02
 
2013/05/Cochrane_01
 

Le trajet met aussi plus de temps que prévu car pour une raison que je n’ai toujours pas su expliquer, les Chiliens ici adorent se faire prendre en photos devant des ponts, même ridicules et sans intérêt. Du coup, on multiplie les pauses photo.
On arrive tant bien que mal à Tortel en début d’après-midi avec 2h de retard. On recroise sur le parking ceux qui sont descendus du bus hier qui nous amenait à Cochrane et qui sont venus à Tortel à pied ou en stop.
Mais gros problème, on se rend compte dès l’arrivée qu’il n’y a aucun bus retour le lendemain, c’est le seul jour de la semaine « off ». Et le bus qui repart dans 1h est bien sûr complet.

Super !!! La mauvaise news, on va devoir patienter 2 jours complets ici, pour reprendre le prochain bus disponible le surlendemain. Je ne suis pas certain qu’il y ait de quoi s’occuper 2 jours entiers !

Sur le coup, on haït celle qui nous a vendu le billet aller depuis Cochrane et qui nous a bien affirmé qu’il y avait un bus retour quotidien. Elle doit bien voir qu’il y a en tous les jours SAUF le mercredi !!! On avait déjà pas eu un bon feeling avec les Chiliens du Sud, avec ce mauvais plan, ça ne nous réconciliera pas avec eux.

Et en plus, ça se couvre sérieusement. On trouve une pension, pas beaucoup de choix donc pas top et chère (et non top et pas chère). On sort quand même se balader un peu, on est à près tout venu ici pour cela.
La particularité de ce village de pêcheurs est qu’il uniquement composé par un vaste réseau de passerelles en bois de plusieurs kilomètres, impressionnant il est vrai.

2013/05/CaletaTortel_46
 
2013/05/CaletaTortel_44
 
2013/05/CaletaTortel_43
 
2013/05/CaletaTortel_40
 
2013/05/CaletaTortel_38
 
2013/05/CaletaTortel_37
 
2013/05/CaletaTortel_35
 
2013/05/CaletaTortel_32
 
2013/05/CaletaTortel_31
 
2013/05/CaletaTortel_30
 
2013/05/CaletaTortel_29
 
2013/05/CaletaTortel_27
 
2013/05/CaletaTortel_26
 
2013/05/CaletaTortel_25
 
2013/05/CaletaTortel_24
 
2013/05/CaletaTortel_23
 
2013/05/CaletaTortel_19
 

Bon, en 2h, on a fait à peu près le tour jusqu’à une plage abandonnée. Ça risque d’être long cette histoire…Et il se met à pas mal pleuvoir, on n’a plus qu’à rentrer à la pension.

Niveau nourriture, c’est pas l’éclate non plus : seulement 2 petites boutiques qui vendent de quoi manger, mais pas beaucoup de variété. Je suis toujours étonné que des gens vivent ici, tellement loin de tout et sans beaucoup de moyen d’échappatoire, c’est un cul-de-sac. Surtout qu’ici, il n’y a pas de rues, seulement toutes ces passerelles au bord de l’eau. C’est peut-être beau mais un peu étouffant ?!

On a rien d’autre à faire, on mange assez tôt et rien de bien original : un bon plat de pâtes ! 19h30, la soirée peut commencer. Mais comment s’occuper ? Rien à faire dehors, aucun bar et il pleut. Heureusement que j’avais récupéré quelques films, ça fait passer le temps. Et puis dans ces cas là, il n’y a rien d’autre à faire qu’aller se coucher.

On va tenter demain matin du stop pour essayer de se sortir rapidement de ce traquenard 😉

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *