Pages Navigation Menu

Le tour des églises et quelques frayeurs

Le tour des églises et quelques frayeurs

3ème jour à Chiloé. Après une bonne petite soirée hier à Castro, la capitale de l’île, je me fais aujourd’hui un petit tour des villages et églises aux alentours.
Un avantage sur l’île, c’est que le réseau de bus est assez bien fait et les lieux les plus touristiques sont assez bien desservis. Et je suis assez chanceux au niveau du temps, il fait très beau, ce qui reste rare sur Chiloé !
Même si on est pas fan de visite d’églises, il faut reconnaitre que celles de Chiloé, toutes en bois, ont beaucoup de charme.
Je commence ma tournée par le village d’Achao, sur une presqu’île de Chiloé qu’on atteint en prenant un mini-ferry. Cette route aux airs de campagne est bien agréable et me rappelle des paysages plus classiques de France :

Cette église est, comme les précédentes, très belle, avec cette teinte bleutée :
2013/05/IleChiloe-Eglises_49
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_47
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_46
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_44
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_42
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_41
 

Et le marché de ce petit village de marins est aussi à voir, pour les étalages de poissons, d’algues (servant à la cuisine ? Brrrrr), et de poussins !

2013/05/IleChiloe-Eglises_40
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_39
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_37
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_34
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_35
 

Destination suivante : le village de Curaco. L’église étant fermée, ce sera une petite ballade sur la plage (qui me vaudra d’ailleurs une paire de chaussettes après m’être bien enfoncé dans une sorte de sable mouvant)

2013/05/IleChiloe-Eglises_28
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_24
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_21
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_20
 

3ème étape : la ville de Delcahue. Je suis toujours avec mon petit Français que je ne supporte pas trop. Je vais pouvoir m’en séparer temporairement car il souhaite prendre un bus immédiatement
pour un village un peu plus éloigné, Tenaun. Le prochain ne passera que dans 2h mais pas grave, je préfère rester seul quitte à attendre. Bon, c’était peut-être pas le meilleur choix :
le tour de la ville est vite fait, l’église est fermée et surtout, après avoir goûté une spécialité Chilienne un peu grasse (voir la vidéo), j’ai perdu mon portefeuille dans la rue.
Je sais bien où je l’ai fait tomber mais le temps de m’en rendre compte en 10 minutes, plus rien évidemment. Tant pis, une bonne cinquantaine d’euros partis en fumée dans la poche d’un autre. Il n’y a pas mort d’homme mais ça dégoûte toujours un peu !

La vidéo, quelques minutes avant le « crime » :

2013/05/IleChiloe-Eglises_18
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_17
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_15
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_13
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_11
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_10
 

Il me reste heureusement quelques pièces pour me rendre quand même dans ce village un peu excentré, Tenaun, où se trouve une des plus belles églises de l’île.
Je n’aurais peut-être pas assez pour le retour à Ancud, pas grave, j’improviserai.

En attendant, je poireaute 2h à l’arrêt de bus. J’arrive enfin à Tenaun mais l’autre mauvaise nouvelle, c’est que je devrai attendre ensuite là-bas le bus suivant, soit encore 2h et un retour à Castro dans la soirée.
Ça ne m’arrange pas, je pensais rentrer en fin de journée et partir directement pour Ancud, la ville tout au Nord de l’île et y dormir afin de gagner un peu de temps.
Finalement, en arrivant sur place, je retrouve mon petit Français qui attend aussi depuis 2h, il avait prit le bus précédent mais est resté bloqué là ! Le bus ne repart que 10-15 minutes plus tard, j’ai donc une chance de ne pas rentrer trop tard.
Je file au pas de course à l’église pour y faire quelques photos rapides, sans trop réfléchir, en mode Japonais ! 2-3 photos aussi de la plage et voilà, une visite efficace !

2013/05/IleChiloe-Eglises_09
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_07
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_04
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_03
 
2013/05/IleChiloe-Eglises_02
 

 

De retour à Castro vers 19h, j’ai juste le temps de reprendre mes affaires à l’hostel et d’enchaîner sur un bus dans la foulée en direction d’Ancud, tout au Nord de l’île.

Un bus cama pour 1h, le luxe. Je suis seul, l’autre Français a préféré rechercher un bus depuis un autre terminal. Mais petite nouvelle surprise de la journée : en voulant payer mon billet dans le bus, je ne retrouve plus dans mon petit sac ma pochette contenant du liquide (pas mal), ma CB, mon passeport…

Petite montée d’adrénaline dont je n’avais pas trop besoin. J’essaie de me calmer, ça ne sert à rien de s’exciter vu que je ne peux rien faire pour l’instant. J’esssaie de me souvenir où j’aurais pu la laisser, sachant que je vérifie toujours avant de partir que je n’oublie rien dans un dortoir, sous un lit…
Elle ne doit pas être perdue mais ça m’embêterai de revenir en arrière sur l’île dans les précédents hostels. A moins que je l’ai changé d’emplacement en utilisant mon petit sac ? En y réfléchissant, j’y crois pas mal et c’est un énorme soulagement lorsque je retrouve la pochette dans mon gros sac en arrivant à destination, en le sortant de la soute.

Je l’avais changé d’endroit en devant utiliser mon petit sac pour la balade dans le parc hier et oublié de le remettre à son emplacement habituel. OUF !!!!!!

 

Arrivé à Ancud vers 21h, il me faut faire une bonne marche de 2-3km pour trouver un hostel en ville. Jamais très agréable de marcher trop longtemps de nuit, surtout depuis un terminal de bus, toujours excentré.

Fin d’une journée contrastée, il me faut un petit remontant ce soir…(à suivre)

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *