Pages Navigation Menu

Les chutes d’Iguazu – Round 1 (Brésil)

Les chutes d’Iguazu – Round 1 (Brésil)

Posadas, réveil à 5h pour un départ vers Puerto Iguazu à 6h30, la journée commence bien tôt !

Petit topo sur la visite : les chutes d’Iguazu sont une des merveilles naturelles du monde à voir, inscrites au patrimoine de l’Unesco. On dit qu’elles sont encore plus majestueuses que Niagara ou Victoria, et surtout qu’on peut les approcher de beaucoup plus près.

Le site se partage entre le Brésil et l’Argentine. On recommande de commencer par le côté Brésilien, plus court, et de finir par le côté Argentin, plus imposant. C’est la principale attraction du Nord-Est du pays, avec la région des missions, c’est pourquoi j’ai décidé de m’y rendre depuis Buenos Aires. Je serai ensuite beaucoup plus à l’Ouest du pays et il serait plus long de s’y rendre en bus.

On se rend sur les 2 sites soit depuis la ville de Puerto Iguazu en Argentine, soit Foz de Iguazu au Brésil. J’ai choisi la ville Argentine par commodité.

Le trajet n’est pas vraiment reposant : 6h, le bus s’arrête toutes les 15min, le chauffeur hurle le nom de l’arrêt, un bébé qui pleure derrière et un siège cassé qui se remet en position vertical dès que le bus freine. J’en profite pour rédiger les articles que je mettrai en ligne (beaucoup) plus tard.

Je n’ai pas eu le temps de réserver le prochain hostel avant de partir de Posadas. Heureusement que la plupart se trouvent à 5 minutes du terminal de bus. Le temps d’en trouver un de libre pas trop loin, poser mes affaires, me changer, manger un bout et me voilà parti pour les chutes d’Iguazu côté Brésil.

J’arrive juste à temps au terminal pour le bus de 14h, le seul qui me laissera le temps de visiter les chutes, mais au moment de payer le billet, je me rends compte que je n’ai pas pris mon passeport. J’ai oublié qu’il fallait passer la frontière ! Je pique un sprint aller / retour à l’hôtel en 5 minutes pour ne pas rater le bus, un peu de sport ne fait pas de mal.

Bref, 45 minutes plus tard et le passage de douane sans encombre cette fois, me voici enfin sur le site d’Iguazu au Brésil.
Je n’ai que 2h pour visiter le parc, le bus repart à 17h. Le parcours est très délimité, il suffit de suivre le sentier principal comme tout le monde pour profiter des différents points de vue sur les chutes se trouvant juste en face, côté Argentin.

De ce côté, on bénéficie d’une superbe vue sur l’ensemble des cascades.

2013/03/Iguazu-Bresil_20
  2013/03/Iguazu-Bresil_15
  2013/03/Iguazu-Bresil_14
  2013/03/Iguazu-Bresil_12
 

 

Plus on progresse sur le sentier et plus on se rapproche de la cascade principale. Sur la fin du parcours, on est vraiment à proximité et ça se sent lorsqu’on traverse la passerelle : on est ressort complètement trempé par la vapeur d’eau . Avec mon petit sac en toile tout fin, mon guide d’Argentine en a pris un coup !

2013/03/Iguazu-Bresil_10
  2013/03/Iguazu-Bresil_09
 

 

Le débit de la chute d’eau est vraiment très spectaculaire vu d’en bas, et le vacarme de la cascade est aussi fort qu’un hélicoptère à 2m. Comme je n’ai personne pour me prendre en photo, je me lâche sur les clichés avec Homer.

2013/03/Iguazu-Bresil_05
  2013/03/Iguazu-Bresil_07
  2013/03/Iguazu-Bresil_01
 

 

Fin de la visite, assez rapide mais largement suffisante pour bien en profiter. Le côté Argentin est censé être encore plus beau, let’s see tomorrow…

Retour à l’hôtel en fin de journée, un peu de repos après le rythme tendu des 1ers jours. Je profite un peu de la piscine (faut peut-être pas trop que je m’y habitue) et je fais connaissance avec un couple de Français très sympas, Timothy & Aymée, avec qui je passe une super soirée dans une « feria » en ville : viande à volonté pour 60 pesos ! Accompagné d’une bouteille de vin rouge, c’est parfait !

Demain, j’enchaîne sur la partie Argentine, je suis impatient d’y être.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *