Pages Navigation Menu

« Je marche seul »

« Je marche seul »

Pas simple de trouver des titres originaux, eh oui c’est un dur métier que « titreur de blog » ! Celui du jour est une petite référence à « JJG » (un des mes idoles de jeunesse) pour une journée de vagabondage à Cuzco. Bien mais pour y faire quoi ? C’est là toute la puissance du voyage au long cours : rien de particulier 🙂 Simplement humer l’air ambiant, traîner au marché pour mon petit déjeuner et aussi peut-être le déjeuner (une bonne assiette des familles à base de riz, d’œufs, de frites…de quoi tenir quelques heures !)
Je me retrouve de nouveau seul, je n’aurais été de nouveau en groupe que pour une courte durée. Virginie est repartie, ainsi que ses 2 copines, et cette fois-ci, cela m’étonnerait que je la recroise au Pérou. De mon côté, je prend quartier dans le même hostel, vu leur tarif imbattable et leur gentillesse, pas la peine d’aller chercher ailleurs !

Je prend mes petites habitudes en débutant notamment toujours la journée au stand des jus de fruit ou des petits-déjeuners, au marché. Un vrai délice 🙂

 

Ah si, au niveau du planning à venir, la question en suspens est la suivante : quel trek pour le Machu Picchu ? J’ai rayé de la liste le plus célèbre d’entre eux, le « inca trail », qu’il faut réserver des mois à l’avance, surtout en période estivale comme maintenant.
Je le savais dès la préparation de mon voyage mais je n’avais aucune envie de bloquer une date bien précise à 6 mois, sachant qu’il est impossible de la changer par la suite.
Et le chemin est très quadrillé, impossible de l’effectuer sans guide autorisé. Pour info, il s’agit du seul trek menant directement sur le site du Machu Picchu au petit matin du dernier jour. Il est réputé assez difficile car beaucoup de marches mais l’arrivée doit être plus que magique. Tant pis, à rajouter sur la liste des « pour une prochaine fois… »

Tous les autres treks de la région aboutissent à Agua Calientes, la petite ville touristique servant de base pour joindre le « MP ».
L’autre alternative recommandée pour ceux qui ne peuvent faire ce « inca trail » est le trek du « Salcantay » (ou « Salkantay ») sur 4 jours + le 5ème dédié au Machu Picchu. D’une quasi unanimité, le parcours est même plus beau que l’Inca Trail, à la seule différence qu’il n’arrive malheureusement pas sur le site mais en ville, ça casse un peu de la magie sur la fin. Mais pas trop le choix…

Ou alors la 3ème option que j’étudiais, la plus difficile forcément, est un autre trek, plus long, moins touristique que les 2 premiers….mais du coup plus difficile à organiser et plus cher !
Il s’agit d’un trek de 8 ou 9 jours faisant passer d’abord par d’autres ruines appellées « Choquequirao »(d’après les guides, un site magnifique, mini et futur Machu Picchu en puissance) puis rejoindre le chemin du trek de Salcantay.
D’après les commentaires que je trouve, ça semble être le must du must : des paysages incroyables avec plusieurs passages de cols à plus de 4000m, des ruines quasi désertes où l’on peut encore camper apparemment (pas trop de contrôle, ce qui n’est plus possible au « MP » depuis un paquet d’années) et finir en apothéose avec le Machu Picchu.

Oui, ça a l’air idéal sur le papier. Le seul problème est que peu de personnes choisissent ce parcours un peu plus atypique, et aussi beaucoup plus difficile physiquement. D’après les agences, il faut donc soit du temps pour attendre qu’un groupe se forme, soit le faire en particulier avec un guide….et là, les prix décollent et sont hors budget pour moi.
En lisant pas mal les forums, certains trouvent directement dans des petits villages des guides locaux pour se rendre sur les ruines du Choquequirao.
Un prix imbattable dans ce cas, avec mule et tout…Oui, sauf que d’après le responsable de l’hostel, qui m’aide pas mal sur ce coup (un local, ancien guide lui-même), ces guides ne continueraient pas le chemin qui débouche sur l’autre trek du Salcantay puis le Macchu Pichu. Ils s’arrêteraient aux ruines de Choquequario et rebrousseraient chemin.
Difficile dans ces conditions de continuer car je ne me vois pas de le faire seul. C’est que ça ne doit pas être très bien balisé par là-bas et il ne faut vraiment pas se louper de vallée pour le coup 😉

Bref…ça cogite entre les 2 options : trek du Salkantay en 4 jours ou le méga-trek « ruines de Choquequirao + Macchu Pichu » en 9 jours si jamais un groupe se formait d’ici-là. Je voudrais débuter ce trek samedi prochain au plus tard, j’ai encore 2-3 jours pour régler tout ça.
Voilà pour cette journée douce à Cuzco 🙂 Aucune photo de cette journée pour le coup. C’est suffisamment exceptionnel pour le souligner (et une petite pause photo ne fait pas de mal, n’est-ce pas ?).

Suite du programme demain, avec une journée qui s’annonce dans le même style : organisation (un peu), balade (un peu), relaxation (totale). Ah si, en bonux dans les liens habituels de fin d’article, vous trouverez un bon vieux clip des familles des années 80. Un vrai de vrai !

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *