Pages Navigation Menu

Un dernier trek pour la route : une vue superbe à 360°

Un dernier trek pour la route : une vue superbe à 360°

Après cette magnifique journée d’hier mais assez fatiguante physiquement, que puis-je bien faire aujourd’hui ? Lésiner toute la journée en ville, ou me motiver pour un dernier trek sur ma liste. Comme il fait tellement beau, ce sera donc réveil tardif et détente le matin, puis ballade l’après-midi. Ce serait quand même dommage de ne pas en profiter !


Je vais tout d’abord re-confirmer toutes les infos sur le trek pour me rendre à Villa O’Higgins au Chili. Le bateau hebdomadaire part samedi, je dois y être vendredi soir, donc partir d’ici jeudi matin (il faut compter 2 jours pour se rendre à ce bateau depuis El Chalten)

Je croise les 2 suisses qui ont déjà réservé leur billet de bateau pour samedi. Comme moi, ils comptent partir demain, en dormant en refuge en cours de route. Sauf que les infos que j’avais eu étaient en fait erronées : aucun refuge possible avant d’atteindre ce bateau, seulement des campings. Théoriquement, on peut tout faire à pied jusqu’à ce bateau, mais cela représente presque 70km, donc sur plusieurs jours et en campant. Mais pour moi qui n’ai pas de matériel de camping, c’est impossible en plusieurs jours.

La seule solution est donc de tout réaliser sur 1 journée en prenant un maximum de transport pour minimiser la marche : d’abord un bus d’El Chalten jusqu’au Lago Desierto (40km) puis un bateau pour traverser le Lago Desierto (sinon, 16km de marche) et enfin 22km de marche (pas d’autre choix). D’après la carte, il faut 6 heures pour faire ces 22km, c’est jouable.
Le bus est vraiment cher pour se rendre au Lago Desierto. Je voudrais bien tenter le stop mais si ça ne fonctionne pas, je risque de louper le 1er bateau au Lago Desierto, puis il serait trop tard pour le trek de 6h.

 

Donc, malheureusement, pas trop d’autre choix que de payer ce minibus le prix fort. Et quand je dis le prix fort, ce n’est pas exagéré. Car la compagnie maritime étant Chilienne, en payant ici en Argentine, l’agence me compte un taux ridiculement bas, près de 30% de moins que le taux officiel. Ça m’énerve, ils connaissent parfaitement le taux officiel Chili/Argentine mais non, « ça les arrange pas par rapport à l’argent » ! Donc pour m’éviter de payer 30€ de plus (sur 60€), je sacrifie mes derniers euros et dollars que j’avais au cas où. Car bizarrement, lorsqu’on paye avec une monnaie forte, eh bien là, tout roule et on applique le taux officiel. Ça m’énerve !!!

Petite parenthèse d’ailleurs. Si j’avais su avant, je serais venu en Amérique du Sud avec des liasses d’euros. J’ai rencontré plusieurs personnes qui ont changé des euros en pesos argentins ou chiliens, avec un taux jusqu’à 50% supérieur à l’officiel. Sur quelques centaines d’euros, ça commence déjà à faire. Ici, on n’appelle pas ça le « black market » mais le « blue market »…ce n’est pas complètement interdit mais pas toléré non plus. Même aux infos, ils parlent de l’évolution du taux du « blue market » comme si c’était un taux officiel.

Fin de cette longue parenthèse. Tout pour dire qu’au lieu de partir demain matin, j’ai une journée supplémentaire à El Chalten le surlendemain. Ce sera donc ballade cet après-midi et gros repos demain ! Le dernier trek sur ma liste est le mirador Pliegue Tumbado qui offre une belle vue d’ensemble sur les montagnes.

Ce trek est assez long, le dénivelé est plus important que les autres (1000m) mais ça ne fait que grimper légèrement en continu. Je sens que ça va faire encore une bonne après-midi ça !
12h30, j’y vais. Pendant 2h, ça monte effectivement sans s’arrêter mais gentiment. Au bout d’1h, la vue sur les montagnes est déjà très belle, avec de jolies prairies en prime :

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_79
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_77
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_74
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_73
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_71
 

 

Puis j’arrive à l’embranchement où la montée se fait un peu plus raide, avec toujours en ligne de mire le Cerro Torre :

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_70
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_68
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_67
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_65
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_63
 

 

Petit détail marrant : pendant que je marche tranquillement, un groupe de 3 jeunes m’interpelle au loin. Ils me demandent si je suis bien le gars qui se trimballe son Homer. Hein ???!!!! Comment ils peuvent savoir ??? Apparemment, ils m’ont déjà vu il y a quelques jours au Perito Moreno puis hier au Fitz Roy. Trop fort !

Du coup, ils veulent une photo-souvenir avec Homer. Ce sont 3 jeunes Israéliens de 22 ans qui voyagent en Amérique du Sud. Le cas classique, j’en ai croisé des dizaines : après leur service militaire, ils se mettent tous à voyager plusieurs mois, généralement en groupe, et principalement en Amérique du Sud (beaucoup en Patagonie) ou en Asie. D’ailleurs, il y a plein de boutiques où des infos sont traduites en hébreux !

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_62
 

 

Bref, il ne me reste plus qu’à gravir la dernière colline pour être au plus haut point et avoir cette vue panoramique. Ça parait assez pentu mais le groupe d’Israélien me dit que ce n’est pas pire que pour aller au Lago de Los Tres (Fitz Roy). OK, quand on prend le bon chemin peut-être. Eh oui, car encore une fois, je me suis trompé, je suis allé plus loin que le sentier et je me suis retrouvé une fois de plus à grimper dans des cailloux et du sable. Je me disais bien que ça ne devait pas être le bon chemin, ça me paraissait bien trop difficile. Mais comme il y avait des traces avant moi, je ne devais pas être le seul à m’être égaré.

J’arrive quand même tant bien que mal au sommet, par une voie détournée, et encore une fois, quelle satisfaction. Pas un nuage et la vue est dégagée d’un côté sur la chaîne de montagne (Cerro Torre, Fitz Roy), et de l’autre sur le lac Viedma. Je reste là un long moment à admirer ces paysages somptueux. Je suis tout seul, je me sens un peu le roi du monde !

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_60
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_57
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_53
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_52
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_49
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_47
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_46
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_43
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_41
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_20
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_18
 

 

Une autre belle surprise au sommet : un vol d’oiseaux, des condors je pense, au dessus de ma tête. Faudrait quand même pas qu’ils me prennent pour une proie facile !

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_32
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_33
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_29
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_28
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_25
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_22
 

 

Pour la descente, cette fois-ci, je compte bien suivre le vrai sentier qui parait plus qu’évident du sommet. Et beaucoup, beaucoup plus facile que la montée « hors piste » que j’ai effectuée : je descend en courant.

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_48
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_17
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_16
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_14
 

 

Pendant le passage en forêt, j’entend au loin des coups assez lourds, comme un marteau. En cherchant bien, il s’agit d’un pivert qui se défonce le bec sur une branche. Un vrai Woody Woodpecker, trop bon !

 

Et bien plus bas, je retrouve ce beau paysage de prairies, avec les montagnes en arrière plan. On pourrait dire que ça ressemble vaguement aux Alpes…les vaches y sont certainement pour quelque chose :

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_11
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_10
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_08
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_07
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_06
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_04
  2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_02
 

 

Retour à l’hostel vers 18h après une très belle ballade donc, marquant la fin de mes petits treks à El Chalten. Et je suis loin d’avoir tout exploré : il existe bien d’autres treks à découvrir, des randos sur plusieurs jours…pour une prochaine fois (?)

2013/05/ElChalten-PliegueTumbado_01
 

Mon séjour n’est pas complètement terminé mais d’ores et déjà, je peux affirmer qu’El Chalten est vraiment un endroit en or 🙂

Et c’est un avis partagé par tous ceux qui sont passés par ici. Donc, si vous voulez découvrir des paysages magnifiques dans une super petite ville tellement attachante, vous savez où aller 😉

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *