Pages Navigation Menu

Jungle & pêche nocturne

Jungle & pêche nocturne

2ème journée dans la selva Bolivienne. Nous avons découvert hier la jungle et son atmosphère bien particulière. On se sent très loin de tout ici, un peu des sortes de Robinsons.

La nuit dans le camp s’est très bien déroulée, les matelas ne sont pas trop dûrs. Et malgré un confort bien sûr sommaire, tout est plutôt propre (la petite douche fraîche de la veille a fait du bien).

Aujourd’hui, nous retournons donc faire un tour dans la forêt vierge pour une balade de quelques heures, avec comme objectif d’avoir un beau point de vue d’ensemble depuis une petite colline.

Comme hier, nous faisons des arrêts réguliers dès qu’un arbre ou une plante mérite explication, ou pour nous faire goûter de nouveau des feuilles ou des écorces, ou bien encore pour écouter le bruit des animaux. On évolue toujours entre des racines, des lianes, des arbres gigantesques aux formes parfois étranges.

Un petit résumé en images :

2014/01/Rurrenabaque-Selva_46
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_45
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_44
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_40
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_39
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_37
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_36
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_35
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_34
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_32
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_31
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_30
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_29
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_28
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_27
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_26
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_22
 

Et lorsqu’il faut confectionner pour Laura un porte-bouteille, notre guide s’improvise alors Mc Gyver !

2014/01/Rurrenabaque-Selva_25
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_24
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_23
 

On rentre au camp pour le déjeuner et on y restera l’après-midi. Du coup, les parties de cartes s’enchaînent pour nous occuper. On repart en vadrouille en début de soirée pour une nouvelle sortie nocturne.

Cette fois, il s’agit de “taquiner de la truite” de nuit, sympa ! Avant de partir, un petit coucou à notre copine du camp histoire de se porter chance :

2014/01/Rurrenabaque-Selva_21
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_20
 

On se rend pour la pêche à la rivière par laquelle nous étions arrivés en bateau. On fait simplement attention à ne pas passer trop près d’éventuels alligators, tout va bien !

Et pour pêcher, quelle méthode ? Et bien, un long fil, un peu d’agilité, pas mal de chance et beaucoup de patience !

2014/01/Rurrenabaque-Selva_19
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_18
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_17
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_16
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_15
 

Tout ça se déroule sous un ciel encore d’une telle pureté et avec une telle densité d’étoiles qu’on dirait un vrai tableau au-dessus de nos têtes.

Finalement, c’est Julien qui décrochera le 1er son poisson. Ne dit-on pas justement “fier comme un gardon ?” (normalement non mais ici, on va dire que si !)

2014/01/Rurrenabaque-Selva_14
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_13
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_12
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_11
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_10
 

On va rentrer au camp déguster le fruit de cette récolte et filer au lit pas trop tard. Comme pendant des treks, j’aime ce genre d’endroits où le rythme est différent et où l’on est moins perturbé par ce qui nous entoure.

Ici, pas d’Internet, de bars, de restos…on se reconcentre sur l’essentiel.

Demain, nous quittons la selva pour enchaîner directement sur la pampa. Encore un changement d’ambiance très certainement et qui promet son lot d’activités plus choc.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *