Pages Navigation Menu

 » I’m a lonesome cowbow « 

 » I’m a lonesome cowbow « 

Eh oui, je joue aujourd’hui à Lucky Luke. Pas de Dalton ou Rantanplan, mais de beaux paysages Boliviens dignes du far-west. L’activité classique pour découvrir les environs consiste à faire le “triathlon” : 4×4, cheval et vélo. On n’a pas opté pour cette formule mais seulement une balade à cheval. Comme ni Ruth ni moi avons l’habitude de faire du cheval, je pense que ce sera largement suffisant.

Après un bon petit déjeuner et une très courte pause autour de la piscine, on se prépare à chevaucher !

 

On est parti pour un tour de 3h, extensible à 5h si on se sent bien et qu’on a pas trop mal aux fesses ! Tout d’abord, on fait connaissance avec nos chevaux respectifs, c’est important de partir sur de bonnes bases et d’éviter tout malentendu !

2014/01/Tupiza-cheval_79
 
2014/01/Tupiza-cheval_78
 
2014/01/Tupiza-cheval_77
 
2014/01/Tupiza-cheval_76
 

On part ensuite au pas vers les canyons juste à la périphérie de la ville. Dans cette situation et avec ces paysages de collines rouges et de mini-canyons, on s’imaginerait volontiers dans un western, Smith&Wesson à la taille, éperons, bottes en cuir, en poursuivant une “chevauchée fantastique”. La balade se déroule tranquillement et on commence à bien se faire à l’allure et à être plus à l’aise sur nos chevaux, même Ruth qui n’était pas très rassurée à la base.

2014/01/Tupiza-cheval_75
 
2014/01/Tupiza-cheval_74
 
2014/01/Tupiza-cheval_72
 
2014/01/Tupiza-cheval_70
 
2014/01/Tupiza-cheval_69
 
2014/01/Tupiza-cheval_68
 
2014/01/Tupiza-cheval_64
 
2014/01/Tupiza-cheval_63
 
2014/01/Tupiza-cheval_61
 
2014/01/Tupiza-cheval_59
 
2014/01/Tupiza-cheval_57
 
2014/01/Tupiza-cheval_56
 
2014/01/Tupiza-cheval_54
 

De superbes paysages secs et une roche toujours d’une couleur aussi rouge.

Au bout de 2h, on marque une pause à l’entrée d’une mini-gorge, où une paysanne revient justement avec son troupeau de chèvres.

2014/01/Tupiza-cheval_50
 
2014/01/Tupiza-cheval_49
 
2014/01/Tupiza-cheval_47
 
2014/01/Tupiza-cheval_46
 
2014/01/Tupiza-cheval_41
 
2014/01/Tupiza-cheval_40
 
2014/01/Tupiza-cheval_39
 
2014/01/Tupiza-cheval_38
 
2014/01/Tupiza-cheval_36
 
2014/01/Tupiza-cheval_35
 

 

On repart, toujours bien motivés pour continuer la balade. Mais peu de temps après, le cheval de Ruth s’emballe sans explication, elle tombe à terre et se fait traîner au sol quelques secondes :-( :-( :-( Plus de peur que de mal mais elle a quand même de quoi être choquée.

Elle remonte immédiatement et veut continuer la balade, tout en étant maintenant plus inquiète sur son cheval. Et certains passages en pente sont un peu difficiles pour nous, débutants, et son cheval n’est pas trop disposé à avancer. Ça n’arrange en rien pour qu’elle reprenne confiance.

2014/01/Tupiza-cheval_32
 
2014/01/Tupiza-cheval_31
 
2014/01/Tupiza-cheval_29
 
2014/01/Tupiza-cheval_28
 
2014/01/Tupiza-cheval_25
 
2014/01/Tupiza-cheval_23
 
2014/01/Tupiza-cheval_21
 

1h plus tard, c’est là qu’elle a finalement le contre-coup de cette mésaventure et réalise ce qui s’est passée. Comme elle n’est alors plus du tout à l’aise, à l’approche d’une descente assez raide, on décide de faire demi-tour. Cela ne sert à rien de continuer dans ces conditions.

2014/01/Tupiza-cheval_19
 
2014/01/Tupiza-cheval_18
 
2014/01/Tupiza-cheval_16
 
2014/01/Tupiza-cheval_15
 
2014/01/Tupiza-cheval_13
 
2014/01/Tupiza-cheval_12
 
2014/01/Tupiza-cheval_11
 
2014/01/Tupiza-cheval_08
 
2014/01/Tupiza-cheval_07
 
2014/01/Tupiza-cheval_06
 

On finit donc le tour et on rentre à l’hôtel qu’elle se repose un peu et désinfecte ses quelques égratignures. Ce fût pour moi un tour très agréable en cheval, que je n’avais pas encore eu l’occasion de faire avant, mais pour Ruth ce n’est évidemment pas un très bon souvenir.

Il est temps de quitter Tupiza pour avancer, on a pour cela un bus de nuit à direction de Potosi. On cherche un resto rapide histoire de ne pas avoir le ventre vide mais le temps d’en trouver un d’ouvert sans trop de monde, on devra manger à toute vitesse (de très bons burritos) pour arriver à temps au terminal.

Forcément, le bus est en retard mais ça, on ne le sait jamais à l’avance. Et c’est parti pour une nuit de bus en espérant que ce soit moins chaotique que pour venir ici. En tout cas, on a des sièges “presque-cama” ce qui n’est déjà pas trop mal. Et une super vidéo de boxe. Je ne sais pas pourquoi mais quasi systématiquement, les films passés en bus sont toujours super flippants ou violents. Ca doit être pour mettre les passagers à l’aise certainement ?

2014/01/Tupiza-cheval_04
 
2014/01/Tupiza-cheval_03
 
2014/01/Tupiza-cheval_02
 
Tupiza a été une petite étape bien agréable, pas trop longue et efficace. Un petit détour forcément sur notre route vers le Nord et l’Ouest de la Bolivie, mais on va reprendre le cours normal à partir de Potosi, qui devrait être une étape aussi…intéressante.

2014/01/Tupiza-cheval_01
 

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *