Pages Navigation Menu

Mercredi, le jour des enfants

Mercredi, le jour des enfants

4ème cours d’Espagnol : on apprend les verbes aujourd’hui ! Sous forme de jeux, on doit construire des phrases. C’est là qu’on mesure réellement notre niveau…quelques bonnes crises de rire vu notre originalité à chacun (“je voyage depuis 4 mois”, “je me suis réveillé à 7h”, “tu aimes aller au restaurant ? Oui, j’aime aller au restaurant. Et toi, tu aimes aller au cinéma ?”).

Même la prof a quelques absences parfois vu notre débit de parole, les “euh…” et l’intérêt très relatif de nos discussions. Bon, il faut dire qu’elle n’est pas très en forme, et nous 2 non plus alors ça aide pas !

2014/01/Sucre_186
 

Pour la suite, du classique maintenant : déjeuner en famille, devoirs. Je retrouve ensuite Ruth pour qu’on aille acheter nos tickets de bus à tous les 3 pour La Paz.

Le départ est fixé pour samedi, on aura ainsi passé quasiement 10 jours ici dont une petite semaine de cours. Ruth avait hésité à faire une balade dans les environs de 2-3 jours mais avait finalement opté à la place pour les cours de perfectionnement (très efficaces apparemment).

C’est l’occasion de nous rendre au terminal de bus et découvrir un nouveau quartier

2014/01/Sucre_185
 
2014/01/Sucre_184
 
2014/01/Sucre_183
 
2014/01/Sucre_182
 
2014/01/Sucre_181
 

 

Une fois cette tâche à lourde responsabilité accomplie, on se dirige ensemble vers Recoleta. Bon, à pied, on pensait que c’était plus près que ça, on aura fait une bonne balade du coup.

J’avais bien aimé cet endroit la dernière fois, j’y retourne avec plaisir voir le coucher du soleil et faire quelques photos à la tombée de la nuit.

Je recroise d’ailleurs une Belge qu’on avait rencontré hier ici avec Virginie et qui m’avait assez étonné ! Il s’agit de 3 copines Belges, très jeunes (environ 18 ans), qui sont parties à l’aventure en Amérique du Sud pendant quelques mois, après le lycée et avant de commencer des études supérieures.

Comme elles n’ont pas un sou en poche, elles sont obligées de faire marcher le système D en permanence : autostop, partager un lit à 3, manger peu et partager les repas.

Pour se faire de l’argent, elle fabriquent des boucles d’oreille en origamis qu’elles vendent dans la rue, et vont chanter dans des bars courus par les touristes comme l’Alliance Française de Sucre.

Waouh !!!! J’avais été très impressionné par leur témérité et leur maturité. C’est à l’opposé du voyage que je réalise moi, dans des conditions très confortables (comme pas mal d’autres backpackers que je croise), mais elles ont du coup vécu plein d’expériences assez incroyables simplement par la manière dont elles sont obligées de voyager.

Et je ne suis pas certain que je me serais lancé à l’aventure à leur âge, peut-être mais ça fait loin maintenant et 18 ans me paraît très jeune. C’est ça la nouvelle génération ? Bravo et respect !

 

Plus sérieusement, j’ai vraiment l’impression que les voyages au long cours comme ce que je réalise deviennent vraiment à la mode, à tous les âges et dans toutes les conditions. J’ai croisé énormément de jeunes qui partent ainsi plusieurs mois juste avant les études supérieures ou juste avant de travailler. Une année de césure est d’ailleurs courant dans certains pays comme en Suède je crois.

Je trouve que c’est une formidable opportunité à cette période de la vie, qui ne se représente ensuite que difficilement, voire jamais pour la plupart.

Je vais militer pour instaurer ça en France aussi plutôt que d’enchaîner sans aucune coupure la vie étudiante puis professionnel. C’est vrai, une fois qu’on est lancé, c’est parti pour plus de 30 ans alors on peut bien s’accorder une petite pause avant non ??!!

Bref, fin de cette parenthèse, et retour aux photos prises à Recoleta :

2014/01/Sucre_180
 
2014/01/Sucre_179
 
2014/01/Sucre_178
 
2014/01/Sucre_177
 
2014/01/Sucre_175
 
2014/01/Sucre_172
 
2014/01/Sucre_171
 
2014/01/Sucre_170
 
2014/01/Sucre_169
 
2014/01/Sucre_168
 
2014/01/Sucre_167
 
2014/01/Sucre_166
 
2014/01/Sucre_164
 
2014/01/Sucre_163
 
2014/01/Sucre_162
 
2014/01/Sucre_161
 
2014/01/Sucre_160
 

Tiens, je me suis remis à faire des photos en mode “hyper espace” (en zoomant pendant une pause un peu longue). J’en faisais beaucoup à un moment, ça m’étais passé, je n’y pensais plus. Mais en revoyant l’église et la croix de lumière derrière, ça m’est revenu.

Bon, c’est histoire de, .la photo n’a rien d’extraordinaire comparée aux éclairages multicolores de New-York ou la Défense où je m’étais bien éclaté avec ce genre de photos.

2014/01/Sucre_158
 

 

Je retourne en ville retrouver mes “collègues” pour notre dîner habituel. Quelques photos de monuments de nuit en me rendant à l’hostel-resto de Virigine, le “Kultur Kafé Berlin” (le propriétaire est d’ailleurs le gérant de notre école, la “Sucre Spanish School”. Il parle couramment Espagnol mais avec un accent Allemand à couper au couteau.

2014/01/Sucre_157
 
2014/01/Sucre_156
 
2014/01/Sucre_154
 
2014/01/Sucre_153
 

 

Le milieu de la semaine déjà, ça passe vite. Plus que 2 cours avant de filer à La Paz

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *