Pages Navigation Menu

Potosi, la ville la plus haute au monde !

Potosi, la ville la plus haute au monde !

Après ce petit détour dans le sud de la Bolivie à Tupiza, je reprend l’itinéraire logique que j’aurais du suivre depuis Uyuni. Avec Ruth, nous rejoignons Potosi par un trajet de jour qui se déroule sans encombre et beaucoup plus agréable que celui de nuit pour nous rendre à Tupiza.

Notre bus arrive vers 4h à Potosi, encore bien matinal ! Mais cette fois, nous pouvons finir la nuit dans le bus jusqu’à 6h, royal !

Comme il se met à y faire un peu froid, on s’empresse de prendre un taxi pour nous rendre à l’hôtel qu’on a réservé en ville. On devrait rester 2 jours ici je pense, Ruth y est déjà passée mais elle y revient avec plaisir (comme sur tous les autres lieux qu’elle a déjà visité d’ailleurs).

 

Potosi possède 2 particularités : être tout d’abord la ville la plus haute du monde à 4200m (rien que çà !) et aussi posséder une immense mine d’argent qui a fait la prospérité de la ville : le Cerro Rico.

C’est d’ailleurs ce qui nous attire ici, petits touristes d’Europe, c’est pour visiter cette mine encore en activité. Mais ce n’est pas pour aujourd’hui, pour l’instant c’est petit déjeuner à l’hôtel (très bon et complet d’ailleurs, ça fait du bien !!!) et ensuite repos et visite de la ville. Journée tranquille !

On va peut-être aussi y retrouver les quelques français croisés à l’hôtel d’Atacama avec qui on avait bien symphatisés, ce serait sympa.

Un petit coup d’échange sur Facebook et effectivement, on se retrouve facilement à notre hôtel pour manger ensuite un bout ensemble au marché. 3 personnes de plus pour former un petit groupe, cool : Julien & Laura, un couple de Lyonnais, et Virginie, une Belge de Bruxelles.

On avait passé quelques soirées ensemble à Atacama et on s’était bien marré, c’est donc cool de se retrouver ici pour quelques jours peut-être. Eux aussi ont effectué le tour d’Uyuni 2 jours après nous et sont donc arrivés à peu près en même temps que nous ici à Potosi (pendant qu’on passait de notre côté ces 2 jours à Tupiza).

Pour eux, chose assez incroyable, ils ont eu de la neige sur le tour ! Du coup, les Lagunas verde et Colorada se sont passés dans la neige et le brouillard, pas top :-( Par contre, ils ont eu de nouveau beau temps pour le salar contrairement à nous. Incroyable ces variations de temps, surtout qu’on est en période sèche.

On se retrouve avec grand plaisir pour grignoter une assiette au marché. Une 1ère pour moi, c’est le moins cher qu’on puisse trouver et très bon en plus. Bon, faut pas trop regarder l’arrière des cuisines mais j’adore :-)

2014/01/Potosi_43
 
2014/01/Potosi_42
 
2014/01/Potosi_41
 

 

Après une bonne petite assiette, on se balade dans ce grand marché ouvert de Potosi, notamment devant les stands de viande (mieux vaut dans ce sens là que l’inverse !). C’est certain que ce ne sont pas les mêmes règles d’hygiène que chez nous ! Sans aucun doute, je suis en Bolivie !!!

2014/01/Potosi_40
 
2014/01/Potosi_39
 

Et pour cet après-midi, une fois n’est pas coutume, ce sera axé sur la culture avec la visite du musée de la monnaie et d’un couvent. Alors, le couvent : intéressant bien que la visite guidée fut un peu longue (plus de 2h, ça a commencé à se répéter à partir de la 23ème pièce ;-) ). Celui de la monnaie : sans plus, faute un guide complètement désintéressé.

2014/01/Potosi_36
 
2014/01/Potosi_35
 
2014/01/Potosi_27
 
2014/01/Potosi_25
 
2014/01/Potosi_23
 

 

Quelques photos de la ville sur le chemin du retour à l’hostel en fin de journée. J’étais agréablement surpris par Potosi, compte tenu de son statut glorieux mais un peu passé de ville minière, je m’attendais plutôt à un lieu gris, un peu délabré et triste, une sorte d’Uyuni bis. Mais non, c’est une ville coloniale, beaucoup de rues piéetonnes, la place principale est assez jolie, il y a plusieurs bâtiments anciens tels que les couvents & églises et même le soir, un effort est fait sur l’éclairage, ce qui n’est pas le cas partout.

Et le Cerro Rico en toile de fond est assez impressionnant

Et puis, je me familiarise aussi avec la population locale : j’adore les différentes formes de chapeaux portées par les femmes, surtout les melons à peine vissés sur la tête. Et leur châle de toutes les couleurs pour tous les usages, je suis fan ! C’est vraiment l’image que j’avais des Andes, qui devient ici réalité.

2014/01/Potosi_38
 
2014/01/Potosi_37
 
2014/01/Potosi_34
 
2014/01/Potosi_31
 
2014/01/Potosi_30
 
2014/01/Potosi_29
 
2014/01/Potosi_28
 
2014/01/Potosi_22
 
2014/01/Potosi_21
 
2014/01/Potosi_19
 
2014/01/Potosi_18
 

Pour bien finir cette journée, il faut quand même célébrer nos retrouvailles ! Ca se passera dans un petit resto où nous sommes seul, autour de délicieux plats régionaux :

 

Fin de cette bonne journée plutôt relax passée à 5. Je suis super content d’avoir retrouvé ici ces nouveaux potes francophones, je sens qu’on va passer de bons moments tous ensemble :-)

Le programme de demain : la visite de la mine avec Julien et Laura, ça devrait être une expérience marquante. Verdict dans quelques heures…

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *