Pages Navigation Menu

Puerto Natales, préparation du trek Torres del Paine

Puerto Natales, préparation du trek Torres del Paine

Me voici donc arrivé au Chili pour la 1ère fois, après 2 bonnes semaines passées en Argentine. Et pour une très bonne raison : randonner dans le parc Torres del Paine 🙂 Certainement le parc le plus visité au Chili, voire peut-être même en Amérique du Sud.
Je me suis réservé la journée pour préparer ce trek et y partir dès le lendemain. Mais pas de panique, je me lève un peu tard, surtout après une nuit agitée : des Chinois qui sont partis tôt ce matin pour le Torres ont fait un boucan d’enfer dans la chambre. Donc tranquille ce matin…

Après un très bon petit-déjeuner, je me balade un peu en ville pour repérer les agences de location de matériel de camping : tente, sac de couchage, matelas, réchaud .Vu que je suis parti sans rien de tout cela, pas d’autre choix que de louer. Je voudrais aussi trouver d’autres personnes, histoire de ne pas randonner seul.

J’ai le temps de faire le tour de la ville en 3h, tout en ayant récupéré toutes les infos que je voulais. Et Puerto Natales est en plus une petite ville assez agréable, très touristique forcément avec la proximité du parc Torres, mais il règne un esprit très relax. Je m’y sens bien, à me promener entre ces petites maisons colorées, le long du fleuve, sur la place principale. Il fait beau, je prend mon temps…

2013/04/PuertoNatales_09
  2013/04/PuertoNatales_07
  2013/04/PuertoNatales_05
  2013/04/PuertoNatales_04
  2013/04/PuertoNatales_03
 

 

J’ai rendez-vous à 15h dans un autre hostel pour un point d’information quotidien sur les treks, le meilleur moyen de rencontrer d’autres personnes. Très bien dirigé, ça permet de faire le plein d’infos sur le circuit : conseils d’itinéraire, nourriture, vêtements, difficultés, équipements…

J’avais prévu à la base de faire le circuit classique qu’on appelle le « W » en 4-5 jours. L’autre circuit plus long de 7 à 8 jours engloble le « W » et passe à l’arrière des pics. En préparant le voyage, j’avais trouvé cela trop long, je m’étais donc fixé sur le « W », ce qui est déjà pas mal pour un petit Parisien comme moi. Mais après cette réunion d’infos, je ne sais plus trop. Le circuit complet vaut vraiment le coup apparemment et on peut le boucler en 8 jours. C’est plus que prévu dans mon planning, et je ne suis pas habitué aux treks de plusieurs jours, je sais pas trop si j’ai la bonne condition physique pour assurer.
Après un moment d’hésitation, je me décide finalement pour cette option. Un petit challenge personnel à relever, ça fait pas de mal !

Il ne me reste plus qu’à louer l’équipement et acheter la nourriture. Je vais faire simple : pâtes le soir (avec des sauces quand même), pain et charcuterie pour le midi et petits gâteaux pendant la journée.
En sortant du magasin, tout ça pèse déjà bien lourd dans les sacs….hum !
Maintenant, il faut faire le sac, en laissant toutes les affaires inutiles à l’hostel. Mais une fois fini, en incluant la nourriture et tout le matériel, c’est le choc !!!

J’ai du mal à soulever le sac à dos, beaucoup beaucoup plus lourd qu’auparavant. Je ne me rend pas compte si je suis dans la norme ou si j’ai loupé quelque chose en prenant trop d’affaire ou de nourriture ? Mais surtout si je vais vraiment réussir à le supporter car ça fait un peu peur…Surtout que 15 minutes avec mon gros sac chargé normalement me paraissait déjà longues, alors 8 jours…?

Bon, pas le choix. On verra tout ça demain matin., le départ est fixé à 8h. Quelques mails et un skype dans la rue au soleil couchant et il ne me reste plus qu’à passer une bonne petite nuit pour entamer ce trek dans de bonnes conditions. Avant cela, un bon gros hamburger pour me charger de calories pour cette 1ère étape 😉

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *