Pages Navigation Menu

Journée (un peu forcée) canap-skype-movies

Journée (un peu forcée) canap-skype-movies

Presque comme à la maison, et pourquoi ? Eh bien, pas de bus avant demain à destination de Bariloche donc un peu coincé encore 24h à Puerto Varas sans trop de plans : une nouvelle journée « off » en somme. J’avais quand même fini ce séjour en beauté par cette extraordinaire balade autour du volcan (avec en prime une mini-ascension et quelques petites frayeurs)

Pour tenter de rejoindre aujourd’hui Bariloche, je me suis empressé ce matin de prendre un mini-bus à direction de Puerto Montt, à 30min de Puerto Varas. C’est un gros nœud de transport assez hideux, je m’y rendais surtout pour acheter dans une agence une des dernières places à direction de l’Argentine.

Il ne restait hier soir apparemment que 2 places. Mais pas de chance, en faisant le tour de tous les guichets, tout est complet. Le prochain départ ne se fera que demain matin. Tant pis, je prend cette option par défaut.
Je n’ai plus qu’à reprendre un mini-bus pour retourner me prélasser à Puerto Varas. Pas question de rester dans cette ville affreuse de Puerto Montt !

Au lieu de retourner dans mon super hostel fétiche (« Margouya »), je vais plutôt tenter un autre dans la même famille, géré aussi par un autre Français pote avec le patron de « Margouya ».
Très original, cet hostel se nomme « Margouya II » et se trouve être une des plus anciennes maisons de la ville. Super agréable et le gérant, comme son pote, est très accueillant et toujours prêt à renseigner et se mettre en 4 pour satisfaire les occupants. Ca fait tellement du bien de tomber sur des gens dont on voit tout de suite qu’ils adorent leur métier et font tout pour nous faire passer un super séjour et nous faire découvrir du mieux qu’ils peuvent une région qu’ils adorent. Comparé à d’autres hostels où l’accueil est glacial, ces 2 là valent de l’or !!!

Bref, la journée se passe tranquillement dans le salon, en alternant films (« l’Odyssé de Pi » et le début de « Skyfall »), skype et de l’ordi. Soit dit en passant, une très belle et impressionnante collection de films de qualité et récents, c’est assez rare dans un hostel pour être mentionné.

Cette journée imprévue fait du bien 🙂

Remarquez, j’aurais très bien pu tenter le stop dès ce matin, je n’ai pas trop ce réflexe. Peut-être dommage, ça doit être l’occasion de faire des rencontres cocasses !

Mais demain, c’est sûr, je repasserai de nouveau la frontière, direction Bariloche, « la Suisse Argentine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *