Pages Navigation Menu

A la recherche des Africo-boliviens

A la recherche des Africo-boliviens

Nouvelle journée dans ce petit havre de paix qu’est Coroico. Le trajet en bus pour la jungle est réservé pour demain, nous avons toute la journée pour profiter de ces paysages luxuriants, tellement différents de La Paz.

On profite encore une fois au petit matin de cette vue superbe depuis la terrasse de l’hôtel, suivi d’un excellent petit déjeuner dans un resto juste à côté géré par un Allemand (un muesli divin, le meilleur depuis bien bien longtemps !)

2014/01/Coroico_65
 
2014/01/Coroico_64
 
2014/01/Coroico_63
 

Et on est parti en milieu de matinée pour une marche tranquille, de quelques heures à travers les paysages des Yungas, cette région de la Bolivie aux confins de la jungle Amazonienne. La 1ère partie nous fait descendre dans la vallée depuis le village, puisque Coroico est perché en haut d’une colline.

Sans difficulté mais assez raide tout de même.

2014/01/Coroico_62
 
2014/01/Coroico_61
 
2014/01/Coroico_59
 
2014/01/Coroico_58
 

On arrive sur la route principale d’où nous avions prit un minibus il y a 2 jours pour arriver à Coroico. Cette fois-ci, on doit suivre cette route sur quelques kilomètres avant de bifurquer sur l’autre versant.

Un petit coup d’oeil tout d’abord en passant devant le mini poste de police à l’abandon (cette couche de poussière sur la voiture de police et le pneu crevé, excellent !).

2014/01/Coroico_57
 
2014/01/Coroico_56
 
2014/01/Coroico_54
 

Puis plus loin un étalage de feuilles de coca séchant au soleil. Il faut préciser que les Yungas est une des régions où l’on cultive le plus cette plante millénaire (et malheureusement aussi à l’origine du trafic illicite).

2014/01/Coroico_52
 
2014/01/Coroico_51
 
2014/01/Coroico_50
 
2014/01/Coroico_48
 

Pour égayer un peu cette marche un peu monotone sur la route, s’ensuit quelques photos fun sytle Beatles-Abbey Road ou Genesis-I can’t dance, au choix !

2014/01/Coroico_47
 
2014/01/Coroico_46
 
2014/01/Coroico_45
 

Maintenant, c’est une montée légère et régulière qui nous attend de l’autre côté de la vallée, pas trop fatiguante mais il se met à faire vraiment chaud.

2014/01/Coroico_44
 
2014/01/Coroico_43
 
2014/01/Coroico_42
 
2014/01/Coroico_41
 
2014/01/Coroico_40
 
2014/01/Coroico_39
 

Nous avons quand même un but à atteindre, nous ne marchons pas comme cela à l’aveugle. On voudrait se rendre dans un petit village très particulier dans la région.

Il s’agit d’un village de descendants d’esclaves africains qui avaient enrôlés en Bolivie pour travailler au Cerro Rico, la mine d’argent de Potosi. C’est une population à part puisque Bolivienne mais au physique africain et gardant quelques coutumes de leurs lointaines origines. Intéressant donc à découvrir. Ça fait parti des excursions classiques dans la région et comme dans les brochures, nous espérons voir de l’animation dans ce village et peut-être quelques danses locales.

On y arrive pour casser la croûte. J’opte pour mon repas rapide favori : un sandwich à l’avocat, saupoudré d’un peu de poivre, mmmm !!!

Mais pour les danses locales et la population, on repassera…ou pas. Eh oui, tous les habitants sont aux champs, forcément ! Pas grand monde à rencontrer donc à part un vieux étrange avec sa machette qui nous fout un peu la frousse.

Dans les films d’horreur, c’est en général à ce moment là que le groupe d’adolescents se fait décapiter ou lacérer par le psychopathe du coin. Heureusement, on a passé depuis longtemps cet âge ingrat, on est donc tranquille ! Petite vidéo en caméra cachée :

Tant pis pour la rencontre avec les locaux, aux abonnés absents. Il en restera une belle balade dans ces collines verdoyantes et ces champs de coca sur la fin. C’est la 1ère fois que je vois à quand ressemble cette plante sacrée ici.

2014/01/Coroico_36
 
2014/01/Coroico_35
 
2014/01/Coroico_32
 

2014/01/Coroico_31
 
2014/01/Coroico_30
 
2014/01/Coroico_29
 
2014/01/Coroico_28
 
2014/01/Coroico_26
 
2014/01/Coroico_25
 

Le retour sur la route principale se fera en passant un petit pont de bois (aucun lien avec Duteil) au-dessus de la rivière.

2014/01/Coroico_24
 
2014/01/Coroico_23
 
2014/01/Coroico_22
 

2014/01/Coroico_20
 
2014/01/Coroico_19
 
2014/01/Coroico_18
 
2014/01/Coroico_17
 

De retour à Coroico, l’activité physique n’est pas terminée ! On avait repéré avec Julien un terrain de squash dans un autre hôtel et on s’est reservé une petite heure en fin de journée, après avoir raté une précédente session hier.

Un bon défouloir bien physique mais c’est bon pour le coeur et donc bon pour le Huana Potosi qui approche :-)

2014/01/Coroico_12
 
2014/01/Coroico_11
 
2014/01/Coroico_10
 
2014/01/Coroico_08
 
2014/01/Coroico_07
 
2014/01/Coroico_06
 

Et voilà, fin d’une journée un peu plus sportive, ça fait aussi du bien. Il nous reste encore toute la matinée de demain pour nous prélasser ici avant un long trajet de bus vers la jungle. J’ai hâte d’y être, l’atmosphère y sera tellement différente.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *