Pages Navigation Menu

Santa Catalina, une explosion de couleurs chez les nonnes !

Santa Catalina, une explosion de couleurs chez les nonnes !

2ème journée à Arequipa, je continue la visite tranquille de cette jolie ville coloniale qui profite tout au long de l’année d’un climat clément. Et aujourd’hui, sa réputation ne déroge pas à la règle : c’est sous un superbe ciel bleu, sans l’ombre d’un nuage, d’une quelconque pollution, que je me balade dans ses ruelles.
La ville donne une impression très aérée par ses bâtiments tous bas. Comme souvent dans ce type de ville, c’est le centre historique qui est le plus intéressant. Après un bon petit déjeuner, je me rend très vite au couvent Catalina, une merveille apparemment, une ville à l’intérieur de la ville.
Et ce n’est pas exagéré : le couvent est gigantesque, labyrinthique et enchaîne cours, jardins, salles de prières, pièces à vivre. Tout ça en alternant les rouge et bleu vifs. En un mot : superbe !

Le genre de lieu où on aime s’y perdre quelques heures, hors du temps. Et c’est aussi tout simplement le plus grand couvent du monde, c’est dire s’il on peut y passer du temps !

2014/01/Arequipa_56
 
2014/01/Arequipa_54
 
2014/01/Arequipa_55
 
2014/01/Arequipa_52
 
2014/01/Arequipa_51
 
2014/01/Arequipa_50
 
2014/01/Arequipa_49
 
2014/01/Arequipa_48
 
2014/01/Arequipa_47
 
2014/01/Arequipa_46
 
2014/01/Arequipa_45
 
2014/01/Arequipa_44
 
2014/01/Arequipa_43
 
2014/01/Arequipa_42
 
2014/01/Arequipa_41
 
2014/01/Arequipa_40
 
2014/01/Arequipa_39
 
2014/01/Arequipa_38
 
2014/01/Arequipa_37
 
2014/01/Arequipa_36
 
2014/01/Arequipa_35
 
2014/01/Arequipa_30
 
2014/01/Arequipa_29
 
2014/01/Arequipa_21
 

Et dire que je n’ai même pas trop forcé sur le contraste des photos, tout est naturel. Il n’y a plus de nonnes depuis que le lieu a été ouvert aux public, assez récemment finalement, mais on les imagine tout à fait en retraite à l’époque tant on est ici à l’écart du monde extérieur. Depuis les toits, on aperçoit au fond les volcans qui entourent la ville, dont le fameux Misti :

2014/01/Arequipa_33
 
2014/01/Arequipa_32
 
2014/01/Arequipa_31
 
2014/01/Arequipa_20
 

J’ai d’ailleurs décidé de zapper complètement la descente du volcan en VTT que j’avais envisagé un moment. Ça doit être assez sympa, bien qu’un peu cher, mais surtout pas assez de temps malheureusement. Je préfère me consacrer pleinement au trek au canyon de Colca. Mais rien que la vue de ce volcan au cône parfait est plus que satisfaisante !

Je continue dans l’après-midi ma petite balade dans les ruelles de cette ville, entre les églises, couvents, magasins « chic » de vêtements en Alpagua (dont « Baby Alpagua », j’adore). J’apprécie beaucoup le lieu pour son climat, son calme, son architecture… Les commentaires dans les guides et les impressions de voyageur ne sont pas faussées, il s’agit bien d’une des villes les plus agréables du pays (en même temps, je viens tout juste de débuter le Pérou, je ne peux que comparer avec d’autres cités équivalentes en Bolivie par exemple).

Tout semble léger ici, ni trop envahissant, ni trop bruyant ou bondé. Et on s’y sent respirer malgré la haute altitude ! Bref, un joli coup de cœur 🙂

2014/01/Arequipa_26
 
2014/01/Arequipa_25
 
2014/01/Arequipa_24
 
2014/01/Arequipa_23
 
2014/01/Arequipa_22
 
2014/01/Arequipa_19
 
2014/01/Arequipa_16
 
2014/01/Arequipa_15
 
2014/01/Arequipa_14
 
2014/01/Arequipa_13
 
2014/01/Arequipa_12
 
2014/01/Arequipa_11
 

Je finis la journée, comme hier, sur la très jolie place des Armes. Cette fois-ci, je m’y prend mieux pour y être au coucher du soleil, depuis la terrasse d’un café au dessus des arcades. Un beau coucher de soleil et une jolie lumière déclinante sur une des plus belles places du pays en sirotant un jus de banane….que faut-il de plus ? Réponse : rien !

2014/01/Arequipa_10
 
2014/01/Arequipa_09
 
2014/01/Arequipa_08
 
2014/01/Arequipa_07
 
2014/01/Arequipa_06
 
2014/01/Arequipa_05
 
2014/01/Arequipa_04
 
2014/01/Arequipa_03
 
2014/01/Arequipa_02
 
2014/01/Arequipa_01
 

Et maintenant, il ne me reste plus qu’à me diriger vers un petit restaurant proche de l’hostel pour découvrir une spécialité Péruvienne pour le moins étonnante. Explications au prochaine article… Même heure, même site 😉
 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *