Pages Navigation Menu

La star des glaciers : le Perito Moreno

La star des glaciers : le Perito Moreno

Ce matin, direction le « Perito Moreno » : un des plus imposants glaciers de Patagonie. En tout cas, le plus impressionnant car c’est celui qu’on peut approcher de plus près. Et également le seul glacier qui continue d’avancer, à contrario de tous les autres, d’environ 3m par jour. Quelques chiffres pour mieux se rendre compte de la bête : 60 mètres de haut, 5km de large et 30 km de long. Voilà, tout est dit !

Tout un réseau de passerelle permet de l’observer de différents points de vue, tout est très cadré. On ne se lasse pas de contempler ce monstre de glace sous toutes les coutures.

On a 4h pour rester profiter du lieu, ce qui est largement suffisant. Pour une fois, le temps n’est pas très bon. Cela n’empêche pas du tout de voir le glacier mais ça gâche un peu le ressenti et les photos, la couleur bleue du glacier ressort beaucoup moins sans soleil. Dommage 🙁

2013/05/PeritoMoreno_74
 
2013/05/PeritoMoreno_72
 
2013/05/PeritoMoreno_71
 
2013/05/PeritoMoreno_67
 
2013/05/PeritoMoreno_66
 
2013/05/PeritoMoreno_64
 
2013/05/PeritoMoreno_62
 
2013/05/PeritoMoreno_61
 
2013/05/PeritoMoreno_58
 
2013/05/PeritoMoreno_55
 
2013/05/PeritoMoreno_53
 
2013/05/PeritoMoreno_52
 

2013/05/PeritoMoreno_42
 

2013/05/PeritoMoreno_47
 
2013/05/PeritoMoreno_38
 
2013/05/PeritoMoreno_37
 

2013/05/PeritoMoreno_33
 
2013/05/PeritoMoreno_31
 
2013/05/PeritoMoreno_29
 
2013/05/PeritoMoreno_27
 

Tout le monde attend aussi qu’un bloc se détache pour voir le mini « tsunami » que cela provoque. J’en aurais vu en tout 2 fois . 1ère série :

2013/05/PeritoMoreno_50
 
2013/05/PeritoMoreno_49
 
2013/05/PeritoMoreno_48
 
2013/05/PeritoMoreno_47
 

2ème série, plus impressionnante :

2013/05/PeritoMoreno_25
 
2013/05/PeritoMoreno_24
 
2013/05/PeritoMoreno_23
 
2013/05/PeritoMoreno_22
 
2013/05/PeritoMoreno_21
 
2013/05/PeritoMoreno_20
 

 

Au bout d’1h, il commence à pleuvoir plus fort et mon petit pancho ne fait clairement pas l’affaire. Comme tout le monde, je vais me réfugier en attendant que ça passe un peu. Après 1h30 d’attente, bien frigorifié, la pluie s’arrête.

Je ressors de l’abri pour continuer la ballade. Et comme nous sommes en Patagonie, le temps se découvre très vite et la lumière est un peu meilleure. Il ne me reste plus qu’1h avant de reprendre le bus, je me dépêche de repasser à tous les endroits pour admirer le glacier dans de meilleures conditions (NDA : désolé pour les photos très répétitives du coup, c’est le piège lorsqu’on passe plusieurs fois au même endroit).

2013/05/PeritoMoreno_19
 

2013/05/PeritoMoreno_17
 
2013/05/PeritoMoreno_16
 
2013/05/PeritoMoreno_13
 
2013/05/PeritoMoreno_11
 
2013/05/PeritoMoreno_10
 
2013/05/PeritoMoreno_08
 
2013/05/PeritoMoreno_05
 
2013/05/PeritoMoreno_04
 
2013/05/PeritoMoreno_03
 
2013/05/PeritoMoreno_01
 

Daniel avait continué de son côté et on se retrouve vers 14h. Le bus est à 14h30, on doit y être comme d’habitude 15 minutes avant, sachant que les bus sont généralement en retard. Je compte bien en profiter le plus possible, j’ai passé pas mal de temps à attendre que la pluie cesse. On se donne rendez-vous au bus entre 14h15 et 14h30.

Je continue mon petit tour très rapidement et j’arrive en courant à 14h25 à l’emplacement du bus. Sauf que pas de bus…et personne que je reconnais…

Ça sent le mauvais plan tout ça. Je me renseigne auprès d’un agent du parc, visiblement je suis arrivé trop tard ! Pourtant, on nous avait bien dit 14h30 lorsqu’on a acheté les billets mais apparemment, l’heure que le conducteur avait écrit sur le billet, 14h15, était vraiment l’heure de départ. C’est du grand n’importe quoi !!!! En attendant, je suis un peu mal : le prochain bus ne repart que dans 3h et le gros problème, c’est que je dois prendre juste derrière un autre bus pour la ville suivante, El Chalten. Oups, pas bon tout ça !

Heureusement, l’agent qui m’a un peu sermonné trouve un mini-bus privé dans lequel je peux monter. Ouf, je repars seulement avec 15 minutes de retard, je serai bien à l’heure pour le bus suivant En arrivant à El Calafate, je retrouve Daniel au terminal de bus. Lui est arrivé à 14h20 et a eu le bus de justesse, alors qu’il était en train de partir ! Et le chauffeur n’a apparemment pas voulu attendre plus pour moi. Tout fini bien, j’ai même le temps de m’acheter une bonne glace avant le bus pour El Chalten 🙂

Une bonne petite glace en ville pour me remettre de ce petit coup de stress et nous voilà parti pour un trajet courte distance de 3h entre El Calafate et El Chalten où nous devrions rester quelques jours. Les 2 villes se trouvent à chaque extrémité d’un même immense parc : Los Glaciares. El Calafate a comme atout le glacier Perito Moreno, El Chalten a pour lui le Fitz Roy.
La route est encore une fois caractéristique de la région : plutôt désertique et monotone. On voit seulement se rapprocher les chaînes de montagne à mesure qu’on s’approche d’El Chalten.

2013/05/Bus-ElChalten_06
  2013/05/Bus-ElChalten_05
  2013/05/Bus-ElChalten_04
  2013/05/Bus-ElChalten_03
  2013/05/Bus-ElChalten_02
  2013/05/Bus-ElChalten_01
 

Histoire de ponctuer le trajet, on subit un contrôle de police à l’approche d’El Chalten, avec les chiens qui reniflent les sacs…

En arrivant, rituel habituel : trouver un hostel. Visiblement, il y en a un plutôt sympa à côté du terminal mais complet malheureusement. C’est là que nous rencontrons un Suédois et un Allemand, en quête également d’un lit. On atterrit tous les 4 dans un hostel vraiment pas cher et disponible….on comprend vite pourquoi : l’endroit n’est pas vraiment accueillant  ni très propre, une cuisine minuscule, même pas assez de couverts. J’ai ai fait peu pour l’instant, mais celui-ci fait parti de ceux qu’on a envie de vite quitter !

On mange quand même ensemble là mais demain, tout le monde se mettra en recherche d’un hostel plus sympa. Programme à venir : préparer ces quelques jours à El Chalten et ballades, ballades et re-ballades 🙂

 

Vous voulez en savoir plus ?

mal
direction

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *