Pages Navigation Menu

Tigre, la campagne à 1h de B.A

Tigre, la campagne à 1h de B.A

Pour cette dernière journée à Buenos Aires, j’ai décidé de me rendre à Tigre, à environ 1h de la ville au bord du Rio del Plato, le fleuve qui sépare l’Argentine de l’Uruguay. C’est un lieu très apprécié des familles qui viennent s’y reposer le week-end, et que j’ai (encore une fois) particulièrement apprécié.

1ère étape : prendre le minibus pour aller de chez Bibi à la ville, comme la veille => pas de problème !

2ème étape : déposer mes gros sacs à son bureau => j’ai bien aimé débarquer en mode roots dans les bureaux de LVMH où elle travaille en essayant de ne pas renverser les flacons géants de parfums Dior J’Adore !
Ses collègues sont très sympas et l’ambiance de travail argentine a l’air assez agréable à 1ère vue. Même l’accueil était prévenu de mon arrivée, aucun problème.

3ème étape : prendre le train touristique « tren de la costa » pour me rendre à Tigre. Bon, un peu décu car on ne longe quasiment pas la côte. Et à la sortie de la gare, on tombe nez-à-nez avec un parc d’attractions au bord du Delta.

2013/03/BuenoAires-Tigre_28
 

Mais l’intérêt de la ville repose surtout sur le labyrinthe de canaux tout autour qui se visite en bateau. Les eaux sont marrons à cause des terres ferrugineux, mais on peut parfaitement s’y baigner. J’ai trouvé cet endroit extrêmement agréable et reposant : au bord des canaux plus ou moins larges se trouvent des plages, des îles, des petits restaurants…

J’ai fait une halte conseillée dans les guides à « TresBocas » qui permet de se balader le long de petites rivières. On y trouve de jolies petites ou grandes maisons, certains ayant leur propre bateau à moteur ou jetski, la classe !

2013/03/BuenoAires-Tigre_25
  2013/03/BuenoAires-Tigre_24
  2013/03/BuenoAires-Tigre_23
  2013/03/BuenoAires-Tigre_21
 

 

Je me suis bien baladé le long de ces petites rivières, en suivant un sentier, et je me suis même retrouvé à traverser les jardins de certaines propriétés. J’ai été étonné de m’entendre dire « hola que tal » par des familles qui déjeunaient alors que je passais tranquillement par chez eux. Ils doivent être habitués.

2013/03/BuenoAires-Tigre_19
  2013/03/BuenoAires-Tigre_14
  2013/03/BuenoAires-Tigre_10
  2013/03/BuenoAires-Tigre_08
  2013/03/BuenoAires-Tigre_05
 

Après cette belle balade, le retour a été un peu plus dans la précipitation : le bateau pour me ramener à Tigre s’est fait attendre, puis 1h de train m’attendait et enfin le métro pour aller récupérer mes affaires au bureau de Bibi, pour enfin aller au terminal de bus !

Bref, un peu la course mais je suis arrivé quand même à temps pour m’enfiler une portion de pizza, vu que je n’avais finalement rien mangé le midi. Et Buenos Aires ne m’aura pas eu, j’ai résisté aux nombreux Burger King et leurs double whoopers. Je me suis dit que craquer au but de 3j n’aurait pas été digne 😉

Maintenant, bye la ville, direction le Nord-Est pour les missions jésuites.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

de
à

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *