Pages Navigation Menu

Une avant-dernière journée belle…mais longue…mais belle !!!

Une avant-dernière journée belle…mais longue…mais belle !!!

Warning: '/wp-content/uploads/2013/04/O.jpg' image not found in /home/labellea/public_html/wp-content/themes/Aggregate/functions.php on line 417

6ème jour de treck au Torres del Paine. J’ai changé mon programme hier soir, n’ayant pas pu faire comme prévu la vallée Frances. Pour terminer le trek sur 7 jours au lieu de 8 (l’objectif que je me suis fixé en cours de route), il va falloir marcher aujourd’hui. Beaucoup marcher !

Rappel quotidien avec la carte :

 

L’idée est d’effectuer au lever du soleil l’aller/retour dans la vallée Frances (la branche du milieu du « W ») depuis le camping Italiano, sans sac. Puis d’enchaîner sur le programme initial pour rejoindre un des campings au plus proche des Torres : Chilenos ou mieux Torres.
En calculant, j’en ai pour 25-30km et 11h de marche. Yeah !!!
Je me lève à 6h30 pour partir vers 7h, juste avant le lever du soleil. D’après l’expérience des Français qui y sont allés hier, il n’est pas utile d’aller jusqu’au bout de la vallée, un mirador en cours de route offre le même panorama.
Et j’avais croisé hier en fin de journée mon compagnon de trek, Daniel, qui en revenait et m’avait prévenu que la fin grimpait beaucoup. Connaissant son niveau…je vais m’abstenir !
Je me suis fixé 3h de marche dans cette vallée, pour être de retour vers 10h au camping Italiano et enchaîner sur la suite.

Il est tôt, les montagnes sont un peu enveloppées d’un brouillard. J’arrive assez loin dans la vallée pour avoir un bel aperçu du massif qui l’entoure.

2013/04/TorresDelPaine-J6_43
  2013/04/TorresDelPaine-J6_40
  2013/04/TorresDelPaine-J6_39
  2013/04/TorresDelPaine-J6_38
  2013/04/TorresDelPaine-J6_35
  2013/04/TorresDelPaine-J6_34
  2013/04/TorresDelPaine-J6_33
 

Pas la peine d’aller plus loin, je redescend avec quelques gouttes de pluie. Les 1ères sur le parcours, et très très légères. Heureusement car je sens que ma veste softshell n’est vraiment pas faite pour supporter une pluie forte, même modérée peut-être.
10h30, je repars du camping Italiano.

J’avance un peu plus doucement, un peu fatigué. Je longe le lac, toujours aussi beau, surtout avec ce jeu d’ombres sur l’eau créé par les nuages.

2013/04/TorresDelPaine-J6_11
  2013/04/TorresDelPaine-J6_10
  2013/04/TorresDelPaine-J6_09
  2013/04/TorresDelPaine-J6_08
  2013/04/TorresDelPaine-J6_07
  2013/04/TorresDelPaine-J6_28
  2013/04/TorresDelPaine-J6_27
  2013/04/TorresDelPaine-J6_26
 

 

Je m’arrête juste avant le déjeuner sur une belle petite plage, à l’abri. Il fait beau, le lieu est très calme, je suis seul et bien !
Je prend donc une bonne pause ici. Les arbres sur la suite du parcours donnent un petit air de Sud de la France à ce coin. Un endroit vraiment magnifique, surtout avec les montagnes dans le dos. Un peu comme Evian, en moins beau forcément 😉

2013/04/TorresDelPaine-J6_22
  2013/04/TorresDelPaine-J6_21
  2013/04/TorresDelPaine-J6_18
  2013/04/TorresDelPaine-J6_17
  2013/04/TorresDelPaine-J6_13
  2013/04/TorresDelPaine-J6_12
 

 

Je commence à me dire que je vais peut-être changer de plan pour le camping suivant. L’objectif initial était de rejoindre le camping le plus proche des Tours, pour effectuer demain matin la dernière ascension d’1h au lever du soleil.

Mais c’est encore très loin de là où je suis et ça grimpe beaucoup sur les 3 dernières heures, j’ai du mal à l’imaginer. L’idée sinon est de rejoindre l’hôtel en contrebas au niveau de l’entrée du parc, dans lequel je devrais pouvoir camper gratuitement si je m’y installe un peu tard à l’arrache. Et faire la dernière partie demain sans sac tôt, très très tôt : y partir peut-être vers 2h du matin pour atteindre les tours au lever du soleil (il faudrait compter au moins 4h de grimpette).

Dit comme ça, ça ressemble un peu à un plan galère mais j’économise des kilomètres ainsi aujourd’hui et demain matin, je peux laisser mon sac à l’hôtel et marcher plus facilement. Et j’aime bien ce genre de plans un peu bizarres que je suis peut-être le seul à envisager !

 

Je continue donc le chemin, en m’éloignant du lac et en retrouvant plutôt les plaines et les beaux paysages de collines.
J’arrive un embranchement qui permet de prendre un raccourci vers le camping Chilano, pas le plus proche des Tours, mais celui juste avant. Ce raccourci évite de redescendre jusqu’à l’hôtel de l’entrée puis d’effectuer ensuite toute la montée, longue et un peu rude.
Je gagne au moins 5 kilomètres aujourd’hui mais surtout pour demain matin, je peux partir bien plus tard…vers 4h, le luxe !

C’est vrai qu’ils nous avaient parlé de ce raccourci à la réunion de préparation, j’avais complètement oublié.
Je m’y lance, ce sera toujours mieux que mon plan qui a l’air quand même un peu foireux à y réfléchir : si je peux éviter de marcher 4h en pleine nuit, ce ne serait pas plus mal !

Ça ne fait que grimper, pas trop difficilement, mais longtemps, et je commence à être un peu fatigué. Les dernières kilomètres sont un peu dûrs. J’atteins enfin la vallée où se trouve le camping et au bout ces fameuses Tours (la branche de droite du « W »).

2013/04/TorresDelPaine-J6_06
  2013/04/TorresDelPaine-J6_05
  2013/04/TorresDelPaine-J6_04
 

 

Finalement, heureusement que je n’aurais pas à faire cette partie denuit car le sentier longe une crête assez en hauteur avec une belle vue plongeante sur la vallée. Un peu dangereux peut-être de nuit, même avec une lampe frontale ?!

Les tous derniers kilomètres enchaînent petites montées et descentes (pour changer), j’arrive vers 18h30 au camping Chileno. Le lieu n’est pas extra, le camping suivant est bien mieux normalement, mais je n’ai pas le courage d’y aller, il resterait encore 1h30 de marche. Marche que je ferait demain matin aller/retour et surtout sans sac, non négligeable…

2013/04/TorresDelPaine-J6_03
  2013/04/TorresDelPaine-J6_02
  2013/04/TorresDelPaine-J6_01
 

 

Une belle journée de 11h30 de marche, je pense que je peux m’arrêter là ! Je trouve tant bien que mal un emplacement pour ma tente, le dernier disponible le long de la rivière, sur les cailloux.

Pas du tout idéal mais du coup, en négociant un peu, je ne paye pas. Heureusement car ce camping est vraiment très très cher, plus que les autres, alors qu’il n’a vraiment rien d’extraordinaire (des douches sans lumière dont je vais me passer, j’ai l’impression qu’on j’y ressortirais plus sale qu’en y entrant !)

Mon dernier bon plat de pâtes pour me préparer à cette dernière 1/2 journée de matin. Ce sera un réveil très matinal pour atteindre les Tours au lever du soleil 🙂 En espérant qu’il y aura du soleil.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *