Pages Navigation Menu

Le lac Grey & squat au camping Italiano

Le lac Grey & squat au camping Italiano

Warning: '/wp-content/uploads/2013/04/O.jpg' image not found in /home/labellea/public_html/wp-content/themes/Aggregate/functions.php on line 417

5ème jour de trek au Torres del Paine. Après l’étape magnifique d’hier et la découverte du glacier Grey, quelles belles surprises vais-je pouvoir découvrir aujourd’hui ?
Le programme : atteindre le camping Italiano, à 18km du camping Grey, pour une durée estimée de 6h. Je voudrais y arriver pas trop tard dans l’après-midi, pour faire dans la foulée l’aller/retour dans la vallée Frances, sans mon sac (14km A/R). Ça me permettrait de gagner un jour sur le planning en m’évitant de faire sinon 2 courtes journées. Dans le cas contraire, je pourrai difficilement effectuer cette vallée le lendemain plus l’étape normale jusqu’au dernier camping, la journée serait alors beaucoup trop longue.

Rappel sur la carte : le camping Italiano se trouve au début de la vallée Frances, la branche du milieu du « W »


Une fois de plus, la nuit n’a pas été très agréable. Cette fois-ci, c’est le vent qui était le plus dérangeant. Avec ma mini-tente, la moindre brise ne pardonne pas et là, c’est toute la tente qui vibrait. Pas très reposant donc.
Je repars du camping vers 10h. L’objectif est donc : 16h au camping Italiano, A/R dans la vallée Frances pour un retour au camping à 21h30 grand max (avec lampe frontale donc).
J’essaye de prendre un bon rythme dès le départ, le terrain est beaucoup plus plat. Mais je sens que les cuisses ont bien travaillé hier.
Je longe le lac Grey, en laissant au loin le glacier qui ressemble maintenant à un mur immense. Le sentier offre de très beaux points de vue sur le lac, mais le vent souffle fort…très très fort !

2013/04/TorresDelPaine-J5-20
  2013/04/TorresDelPaine-J5-17
  2013/04/TorresDelPaine-J5-16
  2013/04/TorresDelPaine-J5-15
  2013/04/TorresDelPaine-J5-13
 

J’ai pu recharger ma gopro hier au camping, je peux refaire quelques vidéos pour se rendre compte de la force du vent ! C’est un des éléments classiques en Patagonie et Torres del Paine.

 

 

Pour l’instant, je dois dire que j’ai beaucoup de change avec le temps : pas de pluie, ni de neige. La région est réputée pour offrir aux visiteurs les 4 saisons en l’espace d’une journée !
La neige au niveau du « passage » aurait rajouté une petite couche d’aventure. Je ne sais pas ce qui est le mieux, d’y avoir échappé ou de l’avoir manqué.

En même temps, je suis parti très très light au niveau des vêtements pour me protéger contre le vent et la pluie donc du soleil, ce n’est pas plus mal ! (peut-être même un peu inconscient, je n’ai qu’un petit pancho contre la pluie)

 

Le ciel est bien couvert, l’ambiance est assez désolante avec ces arbres calcinés :

2013/04/TorresDelPaine-J5-10
  2013/04/TorresDelPaine-J5-9
  2013/04/TorresDelPaine-J5-8
 

 

Le chemin se poursuit sans encombres, et même si je reste globalement au même niveau, le sentier est toujours fait de petites montées puis descentes. C’est justement dans les montées que je sens le plus la fatigue des jambes, surtout en fin de journée. A l’approche du camping Italiano, le terrain est un peu plus coloré  :

2013/04/TorresDelPaine-J5-7
  2013/04/TorresDelPaine-J5-6
  2013/04/TorresDelPaine-J5-4
 

 

J’y arrive comme prévu vers 16h. Le temps d’avaler un sandwich, poser mes sacs et je me lance à l’assaut de la vallée Frances.
Je pensais que cette partie serait plate, mais le début grimpe pas mal parmi à travers de gros rochers. Mais la grosse, l’énorme différence : plus de sac sur le dos, j’ai l’impression de voler !!!

2013/04/TorresDelPaine-J5-2
  2013/04/TorresDelPaine-J5-1
 

 

Mauvaise surprise au bout de 30 minutes : je rencontre des Français déjà croisés de loin aux campings précédents qui redescendent de la vallée. Il est trop tard pour aller plus loin, les gardes rapatrient tout le monde au camping 🙁

Dommage, très dommage car j’avais prévu de réaliser cette randonnée aujourd’hui. Ça me change mes plans pour demain et me fait « perdre » un jour pour pas grand chose.
Tout le monde redescend au camping Itaaliano mais doucement, très doucement….Pourquoi ? Réponse en vidéo :

 

Je suis donc de retour au camping avec les autres Français vers 17h30. Hors de question de faire 5km pour aller au camping suivant, et surtout devoir revenir en arrière pour recommencer demain cette vallée.
On commence donc un sitting pour attendre l’heure clé. Ça fonctionne, vers 19h on commence à installer nos tentes, comme beaucoup d’autres. Ce camping officiellement fermé est l’un de ceux les plus remplis ! Pas de sanitaires, on prend l’eau directement à la rivière. C’est une des particularités du parc : l’eau des rivières est pure, aucun problème pour la boire. Et comme les rivières sont partout, il n’est jamais nécessaire de prendre trop d’eau.

Je passe une bonne soirée avec 4 autres Français et vais me coucher pas trop tard car du coup. Comme je n’ai pas envie de faire 2 petites journée, je dois changer mes plans pour demain…qui risque d’être beaucoup plus chargée que prévu.

Et j’ai toujours bien mal aux épaules !

 

Vous voulez en savoir plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *