Pages Navigation Menu

Welcome to the jungle !!!

Welcome to the jungle !!!

Eh oui, exactement comme le chantait Axl Rose en son temps, celui que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (ouch, ça pique !) : “Welcome to the jungle, we’ve got fun and games”

Nous y voici enfin dans cette jungle :-) Nous commençons ce tour de plusieurs jour en commençant par la Selva, c’est-à-dire la forêt vierge, pendant 2 jours.

Le camp de base en plein cœur de la forêt n’est accessible que par la rivière. On embarque donc avec nos gros backpacks dans ces longs et minces radeau.

Et c’est parti pour 2h de promenade relativement douce, à part 2-3 mini rapides, sur cette rivière qui s’écoule entre des collines luxuriantes.

2014/01/Rurrenabaque-Selva_105
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_104
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_102
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_101
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_100
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_99
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_98
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_97
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_96
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_95
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_94
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_93
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_89
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_87
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_86
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_85
 

On débarque avec tous nos sacs et les provisions à amener au camp, à 10 minutes de la rive. On s’y installe, et après un petit repas, on est parti pour un 1er tour dans la forêt avec notre guide.

Au programme : découverte et explications sur les vertus des plantes et arbres, traversée de ruisseaux sur des rondins de bois, balade entre des arbres gigantesques :

2014/01/Rurrenabaque-Selva_83
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_82
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_80
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_78
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_76
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_73
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_71
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_69
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_68
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_67
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_62
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_61
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_60
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_56
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_54
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_53
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_51
 
2014/01/Rurrenabaque-Selva_50
 

C’est une ambiance très particulière, on est entouré de bruits omniprésents d’oiseaux et d’animaux. Souvent, notre guide stoppe soudainement pour écouter et nous orienter pour voir des singes par exemple.

On fera même une séance de dégustation. On est loin du niveau de Koh-Lanta, ça se mange sans problème :

Pour info, il s’agissait de termites !

Dans la série des autres petites bêtes, je me suis malheureusement appuyé sur un arbre où se trouvait une colonie de fourmis rouge en lignée. Le guide nous avait prévenu : 1 piqure ou 2, ça peut passer. Plus, ça fait vite très très mal. Moi, une seule m’a piqué au doigt….j’ai tout de suite bien senti la brûlure !!!

On se rend compte qu’on trouve toutes les ressources naturelles ici pour soigner plein de maux, ou aussi de senteurs connues en suçant des écorces (par ex. épicées ou au goût de canelle).

Notre guide est une vraie encyclopédie vivante sur ces sujets. Et il a également un sens de l’orientation incroyable en plein cœur de la forêt. Alors que nous pauvres citadins sommes complètement perdus au bout de 5 minutes, lui sait parfaitement où et combien de temps il faut pour retourner au camp. Heureusement vous me direz.

Pour la petite histoire, beaucoup d’israéliens viennent à Rurrenabaque car il y a longtemps, 2 d’entre eux se sont perdus dans la forêt. L’un s’en est sorti et en a écrit un livre, l’autre…a dû sûrement avoir du temps pour méditer sur sa fin, on ne saura jamais. Ou alors il a été capturé par des tribus de cannibales qui vivent toujours dans certains coins isolés de cette jungle.

On rentre au camp en fin de journée pour un bon dîner et surtout avant de repartir pour une nouvelle sortie dans la forêt, de nuit cette fois.

Seulement éclairés par nos lampes, c’est encore plus immersif et tous les repères sont chamboulés. Les bruits d’animaux sont encore plus présents et on aura la chance d’apercevoir une espère de gros lapin dans son terrier et de loin une sorte de daim, incroyable.

Encore une fois, le sens d’orientation de notre guide nous épate, surtout de nuit. Pour nous, au bout d’1h, impossible de savoir si on a fait une boucle autour du camp ou si nous sommes au contraire partis loin?

On rentre au bout d’une bonne heure, en saluant notre “copine” qui siège dans un arbre au plein milieu du camp, très belle :

2014/01/Rurrenabaque-Selva_49
 

Demain, re-belotte avec de nouveau une petite marche dans la forêt vierge.

Allez, et pour finir cet article sur une note pêchue, quelques liens ci-dessous pour les nostalgiques du hard FM des Guns dans les 90s. Ca remonte mais c’est toujours aussi bon !!! Et voici le top 3 de cette semaine : “You could be mine”, “Paradise City” et “Welcome to the Jungle”. Allez, salut les ptits clous ;-)

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

Où cet article a t-il été écrit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *